Accueil Article Enquête

Enquête

Avant tout traitement anticancéreux, les femmes de moins de 40 ans peuvent bénéficier d'une préservation de leur fertilité. Aujourd'hui, cette obligation est remise en cause dans certaines régions à cause de l'épidémie de coronavirus. Des médecins se sont insurgés contre cette décision qui constitue une perte de chance pour les malades.
Pour les malades de cancer, quelles modalités de dépistage et quelle prise en charge en cas d'infection au coronavirus ? Reportage dans les services (ultra-sécurisés) dédiés au Covid-19 de l'Institut Gustave Roussy et de l'Hôpital Saint Joseph à Paris.
Les hôpitaux sont vides. D'un côté, de nombreux malades, effrayés par le covid-19, annulent leurs rendez-vous, s'exposant à de graves pertes de chances. D'un autre côté les examens radiologiques de suivi sont annulés par milliers, laissant les patients inquiets et les exposant aussi à de graves pertes de chances. La France est à l'arrêt, mais le cancer, lui, ne marque pas de "stop" à cause du coronavirus. Enquête.
Les seins quittent le domaine de l'intime et se font politiques : ils se dressent pour le droit des femmes à disposer de leur corps, de leur vie, de leur santé. Des amazones aux Femen, quand le sein (ou le "non-sein") devient affirmation de sa liberté.
Le département français d’Amérique du Sud est un océan vert de 84 000 km2 – mais aussi un désert médical. Manque de médecins, isolement des villages, absence de routes : comment les patients, les soignants et l’état français s’organisent-ils pour répondre aux défis de ce territoire hors norme ?
De la prévention au suivi des soins, le handicap, qu’il soit physique, sensoriel, mental ou psychique, complique le parcours. Longtemps passée sous silence, cette question émerge enfin. Et, avec elle, un début de réponse…
En focalisant l'attention des malades sur la musique plutôt que sur leurs souffrances, la musicothérapie parvient à soulager de nombreux effets indésirables des traitements anti-cancer. Découverte de ce soin de support qui gagnerait à être (re)connu.
Le tissu adipeux peut se comporter comme une véritable éponge, et devenir un réservoir à polluants. Des substances potentiellement toxiques qu’il pourrait libérer en petites quantités tout au long de la vie.
Edwige, malade de cancer du sein en proie à une seconde récidive, découvre par hasard l'art-thérapie. Qui change sa vie. Elle se met à peindre avec frénésie " pour elle". Ses oeuvres séduisent une galeriste. Elle expose cet automne ses oeuvres à Paris.
Dernière de la classe en Europe en matière de délais d'accès aux médicaments innovants, la France tente de se (re)lancer dans la course.