Enquête

Vendredi dernier s’est tenue la première journée mondiale de l’acupuncture au siège l’UNESCO. L’occasion pour Rose de revenir sur cette discipline ancestrale venue tout droit de Chine qui a fait ses preuves en oncologie.
Marion, maman d’un petit Tom de 3 ans, vient tout juste de se marier et imagine agrandir sa famille quand elle apprend à la fois son cancer et sa très probable stérilité. Nous sommes alors en 2010 et elle a 27 ans…
Anne, Myriam, Sarah et Séverine ont fait le choix de cacher leur maladie à leurs proches. Un réflexe de protection, mais pas seulement. Enquête.
Votre gros bras (ou grosse jambe) répond mal aux traitements habituels ? Pour en diminuer le gonflement, voire réparer votre système lymphatique, il existe d’autres solutions.
Une étude internationale vient de montrer que la prise d’olaparib, un médicament prescrit depuis quelques années lors d’une rechute du cancer de l’ovaire, réduit de 70% les risques de décès et de reprogression s’il est administré juste après la chirurgie et la chimiothérapie à des femmes porteuses d’une mutation BRCA.
La maladie les a surpris à l’aube de leur vie d’adulte. Précarité, peur de l’avenir… Chaque année, en France, ils sont près de 2 000 à se retrouver un temps cloués au sol.
Sur les 1 900 adolescents et jeunes adultes victimes chaque année d’un cancer en France, beaucoup subissent des retards de diagnostic pouvant atteindre plusieurs mois. Un délai parfois préjudiciable à la guérison…
Chaque année, 20 000 Françaises atteintes d’un cancer du sein subissent une mastectomie(1). Or, seules 25 % d’entre elles optent pour la chirurgie reconstructrice. Rencontre avec ces femmes qui ont dit non…
Alors que l’on attend les conclusions du groupe de travail de l’INCa sur la mise en place d’un dépistage systématique de la toxicité aux chimiothérapies à base de 5-FU, une étude néerlandaise publiée cette semaine montre son intérêt pour la sûreté des patients et sa faisabilité en routine.
À la Réunion, les médecins voient arriver des patientes en provenance de Mayotte et des Comores avec 
des cancers à un stade souvent 
très avancé.