Accueil Article Interview

Interview

Soignée en 2016 pour un cancer du sein, la plasticienne française est devenue, le temps de ses traitements, sujet de son propre travail. Une démarche artistique qu’elle a filmée. Cela donne l’étonnant Serendipity. Une œuvre qui parle à toutes…
C’est prouvé, les soins de support jouent un rôle majeur dans l’amélioration de la qualité de vie des patients. Mais sont-ils suffisamment reconnus et accessibles ? A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre cancer, on fait le point sur ce qui existe et ce qu’on pourrait encore améliorer avec Florian Scotté, oncologue et chef du département des parcours patients à Gustave Roussy.
Depuis le retrait cet été de la seule immunothérapie accessible en France (atezolizumab), beaucoup de malades touchées par un cancer du sein triple négatif métastatique se retrouvaient en impasse de traitement. Face à cette situation inacceptable, RoseUp s'est mobilisée aux côtés du collectif #MobilisationTriplettes. Ces actions ont porté leur fruit : un nouveau traitement innovant, le Trodelvy, est à présent accessible. Le Pr Saghatchian, oncologue à l'hôpital américain de Paris, nous en dit plus sur ce nouveau traitement.
Lorsque l’on traverse l’épreuve du cancer, tout concourt à limiter l’activité physique, qui peut pourtant être une alliée de poids dans le processus de reconstruction. Bonne nouvelle : votre kiné peut vous aider à vous mettre en mouvement, annonce Jocelyne Rolland. Elle-même kinésithérapeute spécialisée dans la prise en charge des femmes qui ont été opérées en raison d’un cancer du sein, elle détaille comment cette prise en charge peut être utile, et à quelles conditions.
Le mot en lui-même est déjà effrayant. Entendre qu'une tumeur a généré des métastases n'est jamais une bonne nouvelle. Mais de quoi s'agit-il au juste, et quelles sont les conséquences concrètes sur la maladie et les traitements ? Découvrez l'éclairage du Dr Lionel Uwer, oncologue à l'institut de cancérologie de Lorraine et spécialiste des tumeurs du sein et des tumeurs pulmonaires.
Maître Cazin avocat à la cour, spécialiste en droit du travail, répond à vos questions sur vos droits au travail, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Vous l’avez interrogé sur les dispositifs de protection des personnes vulnérables en cette période de reconfinement.
Autour d’Anaëlle, dix-huit femmes se sont mobilisées pour soutenir une cause qui leur tient à cœur. Notre campagne "Indécents mes seins ?" pour inciter les femmes au dépistage du cancer du sein pendant Octobre rose
Les effets secondaires de l’hormonothérapie sont redoutés par de nombreuses patientes. Quels sont-ils, et comment réagir pour ne pas les laisser s’installer ? Découvrez les éclairages du Dr Delphine Wehrer, gynécologue à Gustave Roussy.
Le cancer du sein est derrière vous et, après votre reconstruction, vous envisagez de recourir au tatouage pour redessiner vos aréoles mammaires ? Alexia Cassar, créatrice du salon The tétons tattoo shop et référence dans le domaine, vous dit tout sur cette technique pour vous aider à faire ce choix en toute connaissance de cause.
Pour avoir posé seins nus pour Octobre rose, Anaëlle Guimbi a été disqualifiée du concours Miss Guadeloupe. Solidaires de la cause qu’elle défend – le dépistage du cancer du sein –, des personnalités de tous horizons ont accepté à leur tour de dévoiler leur poitrine.