Accueil Article Interviews

Interviews

De plus en plus de malades touchés par un cancer recourent à des plantes ou des compléments alimentaires, souvent sans en informer leur médecin. Ces substances ne sont pourtant pas toujours inoffensives. Le Dr Véronique Pélagatti, pharmacienne à l'Institut universitaire du cancer de Toulouse Oncopole, œuvre à informer les patients sur les risques qu’ils prennent sans le savoir...
Grâce à la nouvelle grille AERAS, les femmes ayant eu un cancer du sein pT1NOM0 (24.000 cas par an) ne paieront plus de surprimes assurantielles sept ans après la fin de leur traitement. Isabelle Huet-Dusollier, directrice adjointe de l'association RoseUp, qui a participé aux négociations avec les assureurs, décrypte les avancées-arrachées de haute lutte- et réaffirme l'ambition de notre association : réduire à cinq ans le délai pour tous les cancers de bon pronostic.
Plutôt que de chercher de nouvelles molécules innovantes, Christophe Le Tourneau, oncologue médical à l'Institut Curie a décidé de potentialiser l'effet d'un traitement classique : la radiothérapie. Il s'est servi pour cela de nanoparticules. Il nous explique comment ça marche.
Le Dr Jacques Saboye, président de la société française de chirurgie plastique, reconstruction et esthétique, réagit à la décision de l'ANSM d'interdire les prothèses mammaires macrotexturées et nous explique ce que cela va impliquer pour les femmes porteuses de ces implants.
L'acide hyaluronique n'est pas uniquement efficace pour combler les rides : il peut redonner une seconde jeunesse aux vagins atrophiés par les traitements anti-cancéreux. Le Dr Sabban-Serfati, gynécologue obstétricienne à Paris, nous dit tout sur ce traitement.
Le microbiote est loin d'avoir révélé tous ses mystères. Ce véritable écosystème hébergé par nos intestins, composé de près d'un kilogramme de bactéries, virus et champignons non pathogènes, a déjà montré son rôle clé dans des maladies métaboliques comme le diabète ou l'obésité. Il éveille à présent l'intérêt des oncologues. Joël Doré, directeur de recherche à l'INRA, nous éclaire sur ce monde intérieur.
Le mésothéliome pleural malin, aussi appelé "cancer de l'amiante" est un cancer rare de la plèvre. Il existe peu de traitements efficaces et les rechutes sont fréquentes. Une étude européenne teste une nouvelle thérapie cellulaire par cellules dendritiques. Son objectif : doubler l'espérance de vie des patients. Le Pr Arnaud Sherpereel, chef du service de pneumologie et oncologie thoracique du CHU de Lille et coordinateur de l'étude en France, nous explique tout.
Il y a quelques semaines, la HAS donnait un avis défavorable au remboursement des signatures génomiques dans les cancers du sein de stade précoce, allant ainsi à contresens des autres pays qui ont largement inclus ces tests dans leurs référentiels de soin. Une décision injustifiée qui montre un « grave retard de la France dans ce domaine » selon Fabrice André, oncologue spécialiste de la prise en charge des cancers par médecine personnalisée à Gustave Roussy. Entretien.
Le bénéfice des anti-aromatases sur les récidives de cancer du sein, vanté par les études cliniques, compense-t-il vraiment les effets secondaires qui leurs sont associés ? Nous avons interrogé 2 spécialistes : le Docteur Mouly, gynécologue, et le Docteur Pistilli, cancérologue.
Fanny a eu un cancer à 26 ans. Cette styliste de formation a décidé durant ses traitements de reprendre le carnet à dessins et l’aiguille pour créer des turbans faciles à nouer et jolis comme tout. On adore les modèles et aussi la personnalité solaire de la jeune femme !