Témoignage

Sabrina Le Bars, vice-présidente de Corasso, l'association de patients atteints de cancers ORL rares, avait déjà témoigné en 2015 de sa maladie dans Rose magazine n°9. Ce 22 novembre 2018, elle revient sur la raison d'être de la campagne de communication « Quoi ma gueule ? » qui interpelle en douceur le grand public sur le quotidien des "gueules cassées". Et elle nous donne de ses nouvelles...
En 2012, le cancer du sein de Catherine Barre-Gascoin a récidivé pour la seconde fois, avec des métastases. Depuis, la jeune femme enchaîne les traitements, qui sont sans cesse à réadapter.
Les soignants, on l’oublie parfois, sont des humains comme les autres ! Avec, pour certains, des hobbys qui les aident à supporter l’hôpital. Nous en avons rencontré quelques-uns à l’institut Curie.
Sandrine vit avec un cancer du colon depuis près de 4 ans. Il a fallu deux ans pour la diagnostiquer. Il faut dire qu’à seulement 42 ans, elle ne rentrait pas dans les normes. Une errance qui lui vaut aujourd’hui de multiplier les opérations et les traitements mais qui ne l'a pas empêchée de courir le marathon.
Françoise Hardy fait partie de ces personnalités pour qui le cancer, leur cancer, n’est pas tabou. C’est donc avec franchise qu’elle a évoqué pour Rose son intimité avec la maladie. Et ce qui l’anime désormais, au jour le jour…
L’annonce de la maladie est toujours un chamboulement mais ça n’est pas une fatalité. C’est en décembre 2014 que Viannette et sa famille apprennent le cancer des ovaires de sa mère. Très fusionnelles, elle s’imagine tous les scénarios et se sent envahie d’une horrible sensation d’abandon et de colère.
Témoignage de Tehei sur la difficulté d'être séparée de son enfant pendant son opération à Curie
Témoignage de Julie sur le diagnostic de son lymphome de Hodgkin et mobilisée pour améliorer les services oncologiques en Guadeloupe
Témoignage de Patricia, soignée au centre Léon-Bérard à Lyon pour mastectomie et radiothérapie, qui a rencontré soutien et solidarité entre patientes

Les créatives

Les unes peignent, les autres cousent, dessinent, assemblent… pendant la maladie, toutes se sont découvert des talents artistiques qui les ont portées, transportées dans un univers joyeux et coloré. Un bel ailleurs…