Témoignages

Gérard, 65 ans, consultant dans l’événementiel, marié depuis vingt-deux ans, est fier de se balader main dans la main avec sa femme, atteinte d'un cancer du sein.
Stéphane, 40 ans, banquier, marié depuis douze ans, n'a pas été effrayé par les traces laissées sur le corps de sa femme par la mastectomie.
Cédric, 29 ans, informaticien, en couple depuis cinq ans, trouve sa compagne sublime même sans perruque.
Loïc, 41 ans, informaticien, marié depuis dix-huit ans ne voit que la beauté de sa femme, malgré sa boule à zéro.
Séduisante, attirante, des mots qu’avec la maladie et les traitements vous pensez ne plus mériter. Erreur. Oui, telle que vous êtes, vous êtes toujours désirable. Parole d’hommes !
Mina Daban, atteinte d'une leucémie myéloïde chronique et condamnée, a croisé le chemin "d'une molécule et d'un médecin extraordinaires". Aujourd'hui guérie et présidente de LMC France, elle témoigne.
L'Institut de cancérologie de l'Ouest Paul-Papin, à Angers, est un pionnier de la chirurgie ambulatoire. Rose a suivi Noëlle, venue pour une tumorectomie.
Trois lectrices évoquent leur existence avec une chambre implantable. Elles sont toutes porteuses d'un PAC (port-à-cath®) qu’elles ont fini par adopter…
Comment vivre sa sexualité après une mastectomie , apprivoiser l’image de sa féminité blessée? Confidences de lectrices.
Nommer sa tumeur, n’est-ce pas la rendre plus réelle? Si, justement: c’est même pour ça que nos lectrices l’ont fait! Pour bien visualiser l’ennemi, donc mieux le combattre.