Accueil Le cancer en France et ailleurs

Le cancer en France et ailleurs

Situations kafkaïennes où des médicaments reçoivent une autorisation de mise sur le marché mais sans remboursement, où des autorisations temporaires d’utilisation pour des molécules innovantes sont données puis retirées, où la stratégie décennale de lutte contre le cancer promeut la médecine personnalisée mais sans aucun moyen de l’exercer. Le Dr Paul Cottu, Chef adjoint du département d'oncologie médicale à l'Institut Curie, tire la sonnette d’alarme sur un maelstrom politico-administratif qui fait perdre des chances à des milliers de malades de cancer.
Le Pr Ifrah, président de l'INCa, présentait aujourd'hui le plan décennal de lutte contre le cancer selon 3 axes : la prévention, les séquelles et les cancers de mauvais pronostic. Nouveauté cette année : les malades, comme les non-malades, peuvent donner leur avis.
Le département français d’Amérique du Sud est un océan vert de 84 000 km2 – mais aussi un désert médical. Manque de médecins, isolement des villages, absence de routes : comment les patients, les soignants et l’état français s’organisent-ils pour répondre aux défis de ce territoire hors norme ?
Le département français d’Amérique du Sud est un océan vert de 84 000 km2 – mais aussi un désert médical. Manque de médecins, isolement des villages, absence de routes : comment les patients, les soignants et l’état français s’organisent-ils pour répondre aux défis de ce territoire hors norme ?
L’association ultra-marine Projet Amazones vient d’ouvrir un bureau à Paris ! Une nouvelle antenne en métropole pour aider les femmes atteintes de cancer.
Dernière de la classe en Europe en matière de délais d'accès aux médicaments innovants, la France tente de se (re)lancer dans la course.
L’insecticide, classé « cancérogène probable » en 1979 mais interdit aux États-Unis dès 1977, a traité les bananeraies antillaises jusqu’en 1993. Et contaminé les sols, l’eau, le sang et les esprits.
Grâce à leur sens du toucher plus développé, cinq femmes aveugles ou malvoyantes ont été formées à Cali, dans l’ouest de la Colombie, pour détecter des tumeurs mammaires.
À la demande du ministère des Outre-mer, Rose est dorénavant distribué dans les services d’oncologie des DOM-TOM.
Sommes-nous soignés dans les DOM-TOM comme nous le sommes dans l'Hexagone ? Enquête.