Déprogrammation, report de soins, délai dans la prise en charge des patients. On se croirait de retour en 2020. C’est pourtant bien le quotidien actuel en oncologie. Deux ans après le début de la pandémie, les services, pourtant sanctuarisés face au Covid, n’ont toujours pas repris leur activité normale. La crise sanitaire n’est pas la seule fautive. Loin de là. Décryptage.
La pandémie de Covid-19 nous a tous forcés à nous adapter. Le monde médical en premier lieu, qui a dû trouver à la vitesse grand V des solutions dont l’oncologie, en particulier, pourrait bien bénéficier.
Le Président, Emmanuel Macron, a annoncé que le pass sanitaire des personnes vulnérables face au Covid-19, n'ayant pas reçu une dose de rappel, sera désactivé. On décrypte cette annonce qui concerne notamment les personnes atteintes d'un cancer.
Alors que la campagne de rappel vaccinal contre le Covid-19 est élargie aux proches des personnes immunodéprimées, la HAS déconseille l'usage du vaccin à ARNm Moderna dans cette indication.
Le Dr Barrière, oncologue à la clinique Saint Jean de Cagnes-sur-Mer, répond à vos questions sur la vaccination contre le Covid-19. Nelly lui demande s'il y a un risque pour que la vaccination aggrave son lymphoedème.
Le Dr Barrière, oncologue à la clinique Saint Jean de Cagnes-sur-Mer, répond à vos questions sur la vaccination contre le Covid-19. Voici la réponse qu'il apporte aux personnes atteintes de cancer qui ont peur que la vaccination n'aggrave leur état.
Le Dr Barrière, oncologue à la clinique Saint Jean de Cagnes-sur-Mer, répond à vos questions sur la vaccination contre le Covid-19. Voici ce qu'il conseille aux personnes atteintes d'un cancer hématologique chez qui la vaccination n'aurait pas été efficace.
Le Dr Barrière, oncologue à la clinique Saint Jean de Cagnes-sur-Mer, répond à vos questions sur la vaccination contre le Covid-19. Maryvonne lui demande si son hormonothérapie, ou d'autres traitements contre le cancer, risquent de rendre la vaccination inefficace.
Le Dr Barrière, oncologue à la clinique Saint Jean de Cagnes-sur-Mer, répond à vos questions sur la vaccination contre le Covid-19. Delphine, qui a reçu 2 doses de vaccin contre le Covid-19 et dont le taux d'anticorps a diminué, se demande si elle doit envisager une dose de rappel.
Dans un avis publié ce jour, la HAS complète les recommandations émises la semaine dernière par le ministère concernant le rappel vaccinal. L'autorité de santé préconise une nouvelle dose aux personnes de plus de 65 ans ou souffrant de comorbidités. Les personnes atteintes d'un cancer hématologique ou en progression sont concernées.