Alors que la campagne de rappel vaccinal contre le Covid-19 est élargie aux proches des personnes immunodéprimées, la HAS déconseille l'usage du vaccin à ARNm Moderna dans cette indication.
Le Dr Barrière, oncologue à la clinique Saint Jean de Cagnes-sur-Mer, répond à vos questions sur la vaccination contre le Covid-19. Nelly lui demande s'il y a un risque pour que la vaccination aggrave son lymphoedème.
Le Dr Barrière, oncologue à la clinique Saint Jean de Cagnes-sur-Mer, répond à vos questions sur la vaccination contre le Covid-19. Voici la réponse qu'il apporte aux personnes atteintes de cancer qui ont peur que la vaccination n'aggrave leur état.
Le Dr Barrière, oncologue à la clinique Saint Jean de Cagnes-sur-Mer, répond à vos questions sur la vaccination contre le Covid-19. Voici ce qu'il conseille aux personnes atteintes d'un cancer hématologique chez qui la vaccination n'aurait pas été efficace.
Le Dr Barrière, oncologue à la clinique Saint Jean de Cagnes-sur-Mer, répond à vos questions sur la vaccination contre le Covid-19. Maryvonne lui demande si son hormonothérapie, ou d'autres traitements contre le cancer, risquent de rendre la vaccination inefficace.
Le Dr Barrière, oncologue à la clinique Saint Jean de Cagnes-sur-Mer, répond à vos questions sur la vaccination contre le Covid-19. Delphine, qui a reçu 2 doses de vaccin contre le Covid-19 et dont le taux d'anticorps a diminué, se demande si elle doit envisager une dose de rappel.
Dans un avis publié ce jour, la HAS complète les recommandations émises la semaine dernière par le ministère concernant le rappel vaccinal. L'autorité de santé préconise une nouvelle dose aux personnes de plus de 65 ans ou souffrant de comorbidités. Les personnes atteintes d'un cancer hématologique ou en progression sont concernées.
En septembre, une campagne de rappel vaccinal sera lancée auprès "des plus fragiles et des plus âgés". Pourquoi ? Qui est concerné ? Quelles seront les modalités ? La Task Force Interministérielle Vaccin apporte des précisions.
En raison de la recrudescence des cas de Covid-19, il est à présent obligatoire de présenter son pass sanitaire pour se rendre à l'hôpital. Vous avez été nombreuses à réagir à ces annonces. Nous répondons à vos questions.
Selon une étude publiée dans Annals of Oncology par le centre de lutte contre le cancer Léon Bérard, 2 doses de vaccin confère une bonne protection aux personnes atteintes de cancer. Les patients touchés par un cancer hématologique restent toutefois à haut risque.