En 2012, le cancer du sein de Catherine Barre-Gascoin a récidivé pour la seconde fois, avec des métastases. Depuis, la jeune femme enchaîne les traitements, qui sont sans cesse à réadapter.
On pourrait croire qu’à l’hôpital la religion n’est pas la bienvenue : il n’en est rien. Malgré les progrès de la médecine et les avancées technologiques, Dieu a toujours sa place auprès des patients.
Troisième cause de mortalité chez les adolescents et jeunes adultes (AJA) après les accidents et les suicides, le cancer continue pourtant d'être considéré comme une rareté, ce qui place les jeunes malades en position de "bête curieuse". A la douleur de la maladie et des traitements, s'ajoutent alors l'incompréhension, l'isolement, la précarité... Enquêtes, témoignages et interviews.
Impression de perdre la tête? De ne plus pouvoir vous concentrer? Cet effet secondaire des chimiothérapies et hormonothérapies s’appelle « chemofog » ou brouillard cognitif. A l’Institut Bergonié de Bordeaux, un atelier "Onco’gite" aide les patients à reprendre le pouvoir sur leurs neurones.
Elles sont des milliers à poster chaque jour . Des images qui racontent de près ou de loin leur maladie. Pourquoi instagram est-il devenu « the place to be » pour ces femmes malades ? Qu’en retirent-elles ? Quelles en sont les limites ? Explications.

Les créatives

Les unes peignent, les autres cousent, dessinent, assemblent… pendant la maladie, toutes se sont découvert des talents artistiques qui les ont portées, transportées dans un univers joyeux et coloré. Un bel ailleurs…
Lena, toujours en traitement, s'est inscrite à un concours de beauté ©comité Miss ronde île de France RoseUp Association Face aux cancers osons la vie
Malgré sa chimio orale, Lena, 26 ans, n’a pas hésité à s’inscrire à un concours de beauté : elle est ronde, et alors ?
Découvrez le bêtisier des malades : la chimio.
Trop souvent, les malades de cancer du poumon sont considérés comme responsables de leur maladie. un préjugé qui les blesse, au point parfois de les empêcher de bien se soigner.
Interview de Noémie, 36 ans, auteure du blog Lymphome & Cie. Pleine de projets, pour fêter les un an de sa rémission, elle lance une nouvelle page sur son blog.