Impression de perdre la tête? De ne plus pouvoir vous concentrer? Cet effet secondaire des chimiothérapies et hormonothérapies s’appelle « chemofog » ou brouillard cognitif. A l’Institut Bergonié de Bordeaux, un atelier "Onco’gite" aide les patients à reprendre le pouvoir sur leurs neurones.
Vous cherchez sans cesse vos clés, vos mots ou votre place de parking ? Comme 70 % des patients traités pour un cancer, vous souffrez peut-être du chemofog. Rose Magazine fait le point sur ces troubles de la mémoire.