Liquides, génomiques ou de réponse aux chimios, ils se multiplient. Mais, au fait, quel rôle ont-ils ?
On sait que La mutation du gène BRCA entraîne un risque plus élevé (jusqu’à 72 %) de développer certains cancers du sein ou des ovaires. Mais à qui proposer le dépistage ?
Avoir une prédisposition génétique, c’est avoir, dans un gène et donc dans toutes ses cellules et dès sa conception, une mutation directement impliquée dans le développement d’une tumeur. Les explications en détail.
Pour les porteuses de gène BRCA, le cancer est une "histoire de famille". Comment vivre sous sa menace ? Témoignages.
Avoir une prédisposition génétique, c’est avoir, dans un gène, donc dans toutes ses cellules et dès sa conception, une mutation directement impliquée dans le développement d’une tumeur.
5 à 10% des cas de cancers du sein et 10% des cancers de l’ovaire sont causés par les mutations des gènes BRCA1 et BRCA2. Mais de quoi s’agit-il ?
Témoignages de quatre lectrices. Toutes porteuses du BRCA 1 ou 2, elles ont opté pour l’ablation des seins. Une décision difficile qu’elles revendiquent.
Le choix d’Angelina Jolie, Carole Wassermann l’a fait en 2000. Seule. Une telle initiative était rare alors en France. Cette décision, intime et personnelle, a changé la vie de cette femme médecin. Récit.
En cas d’altération du gène BRCA1 ou BRCA2, le risque de cancer du sein est multiplié par cinq. Découvrez comment limiter le risque d’apparition d’un cancer du sein.
Et si le cancer du poumon chez la femme suivait ses règles propres ? Une question au cœur de la recherche, qui pourrait faire évoluer la prise en charge de la maladie, réputée quasi incurable.