Diagnostic

D’après une étude menée aux Etats-Unis, un second avis médical changerait le diagnostic initial de cancer du sein dans 43 % des cas.
Cécile, 45 ans, ne voit plus que le bon côté des choses depuis qu’un cancer de l’ovaire a failli lui jouer un mauvais tour il y a trois ans. Accro à la pensée positive, elle remercie la petite voix intérieure qui lui a glissé de demander un second avis.
Des milliers de cancers de la thyroïde ont été opérés à tort ces vingt dernières années. Explications.
Sorte de cancer du sang dont le nombre a doublé en vingt ans, le lymphome a bénéficié d’énormes progrès thérapeutiques ces dernières années. Mais son diagnostic reste difficile.