Accueil Raconter son histoire

Raconter son histoire

La rencontre avec le cancer lève certains freins. On se prend à dire ou faire des choses dont on ne s’imaginait pas capable avant. Pour Camélia se baigner topless n’était pas, MAIS  PAS DU TOUT, concevable. Mais ça c’était avant la maladie.
La rencontre avec le cancer lève certains freins. On se prend à dire ou faire des choses dont on ne s’imaginait pas capable avant. Aline n’aurait JAMAIS pu imaginer qu’un jour elle pourrait retomber follement amoureuse et même refonder une famille. Mais ça c’était avant la maladie.
La rencontre avec le cancer lève souvent certains freins. On se prend à dire ou faire des choses dont on ne s’imaginait pas capable avant. Caroline rêvait d’un tatouage mais n’envisageait pas VRAIMENT sauter le pas. Mais ça, c'était avant la maladie.
La rencontre avec le cancer lève souvent certains freins. On se prend à dire ou faire des choses dont on ne s’imaginait pas capable avant. Astrid ne pensait pas, mais PAS DU TOUT, ouvrir un magasin bio à Belle-Île-en-Mer. Mais ça, c'était avant la maladie.
La rencontre avec le cancer fait souvent sauter certains freins. On se prend à dire ou faire des choses dont on ne s’imaginait pas capable avant. Gaëlle ne pensait pas être un clown dans l’âme, DU TOUT. Mais ça, c'était avant la maladie.
La rencontre avec le cancer fait souvent sauter certains freins. On se prend à dire ou faire des choses dont on ne s’imaginait pas capable avant. Cécile n’envisageait pas rester inoccupée une seconde. L’oisiveté ce n’était pas pour elle DU TOUT. Mais ça, c'était avant la maladie.
À la veille des Jeux Paralympiques de Tokyo, la pression monte pour la numéro un mondiale du saut en longueur handisport dans la catégorie des moins de 20 ans. À 11 ans, elle a surmonté un sarcome et subi l'amputation d'un pied et d'un tibia. Dans Rose Magazine n°20, elle nous avait raconté ses combats et ses espoirs...
La rencontre avec le cancer fait souvent sauter certains freins. On se prend à dire ou faire des choses dont on ne s’imaginait pas capable avant. Maliesse ne se pensait pas sportive. PAS DU TOUT. Mais ça, c'était avant la maladie.
La rencontre avec le cancer fait souvent sauter certains freins. On se prend à dire ou faire des choses dont on ne s’imaginait pas capable avant. La timide Fabienne n’était pas de celles qui aimaient attirer l’attention sur elle. SURTOUT PAS. Mais ça, c'était avant la maladie.
La rencontre avec le cancer fait souvent sauter certains freins. On se prend à dire ou faire des choses dont on ne s’imaginait pas capable avant. Dina avait toujours eu peur de conduire. UNE PEUR PANIQUE. Mais ça, c'était avant la maladie.