Reine de la littérature jeunesse, Susie Morgenstern signe Mes 18 exils, une autobiographie à son image, directe, touchante et tellement joyeuse. Le cancer y est au sommaire, c'est son exil numéro 15.... Interview.
Lyonnaise en rémission d’un cancer du sein, Marguerite Quillet a choisi le roman pour évoquer son parcours. Témoin de vie* met en scène un homme, une femme, une ligne SNCF, et la magie des correspondances… On se laisse transporter.
Enfin les héros, patientes et soignants, du Chœur des femmes ont un visage et un corps ! Avec délicatesse, l’illustratrice Aude Mermilliod s’est emparé du best seller de Martin Winckler, pour en donner une adaptation graphique envoûtante mêlant secrets, Karma et métamorphose… 
La romancière Colombe Schneck évoque dans Deux petites bourgeoises*, son dixième livre, sa relation sur plus de quarante ans avec son amie d'enfance, jusqu'à la mort de celle-ci d'un cancer, en 2018. Une disparition qui n'efface pas l'affection qu'elles se portaient, et qui continue de la nourrir. Interview.
La comédienne Nathalie Rouckout parle avec talent et finesse de son expérience du cancer du sein triple négatif, de son rapport avec le sein, la maternité. Un livre subtil.
D'une année passée à co-exister avec un cancer du sein, Agnès Bourguignon livre un récit précis, tenu de bout en bout, qui analyse cette plongée dans des eaux, parfois peu profondes d'apparence, et qui peuvent s'avérer des gouffres...
Marion Frison, journaliste, a vécu deux cancers du sein, à vingt ans d'écart. Pour ne pas sombrer, elle prend des notes tout au long de son parcours qui deviendront un livre : « Un sein en enfer ».
Le roman de Sorj Chalandon commence avec l'annonce faite à Jeanne d'un cancer. Et se termine après un casse dans une bijouterie de luxe où se côtoient faux-semblants et vraies douleurs, armes en plastiques et purs diamants. Réjouissant.
Elisabeth Bernardo a eu un cancer du sein en 2017. Un bouleversement qu’elle livre sans fard dans un recueil de poèmes autobiographiques.
Du 16 mai au 1er juin, le théâtre des Beaux-Arts à Bordeaux donne le spectacle « Quatorze millimètres », un one woman show écrit par Catherine Michaud et interprété par Sandrine Bourreau. Un texte vif, lumineux, écrit d’une traite par une femme que le désir et le plaisir « guérissent » de son cancer du sein. Une histoire de libération et un hymne à la vie.