L’association Complètement Femme, qui accompagne les femmes après une mastectomie, s’est lancée un nouveau défi : créer des maillots et brassières de bain pour les amazones.
À la suite d’une mastectomie à l’âge de 35 ans, Angélique Lecomte crée la marque Les Monocyclettes, des vêtements asymétriques qui mettent en valeur les amazones.
Pertes de mémoire, incapacité à se concentrer, migraines... Fanette est frappée de plein fouet par le chemofog, ces pertes cognitives dues aux traitements contre le cancer. Epuisée, isolée, malheureuse dans son travail de cadre, elle décide à quarante ans de commencer une nouvelle vie, en accord avec la nature. Et devient horticultrice.
C'est durant une chimiothérapie pour soigner son cancer, qu'Angeline imagine une blouse-cocon, confortable et permettant de glisser la perfusion... La jeune femme crée alors Rue du Colibri, une marque qui propose des vêtements adaptés aux contraintes des traitements.
Marion Frison, journaliste, a vécu deux cancers du sein, à vingt ans d'écart. Pour ne pas sombrer, elle prend des notes tout au long de son parcours qui deviendront un livre : « Un sein en enfer ».
Marine jeune maman savoyarde de 31 ans souffre d’un cancer du sein. Elle raconte cette épreuve à travers des illustrations, justes et pleines de fantaisie.
Rendre accessibles les soins de support, de chez soi, grâce une application web gratuite, c’est le concept de MyCharlotte. Créé par une ancienne malade, Charlotte, et son mari, cet outil numérique propose des exercices pratiques et des interviews de spécialistes dans le cadre d’un programme quotidien personnalisé. On l'a testé pour vous.
Comment transformer la chute de cheveux en oeuvre d'art ? Réponse avec l'exposition de Valérie Wroblewski-Moulin, réalisatrice touchée par le cancer.

Les créatives

Les unes peignent, les autres cousent, dessinent, assemblent… pendant la maladie, toutes se sont découvert des talents artistiques qui les ont portées, transportées dans un univers joyeux et coloré. Un bel ailleurs…
Marie-Agnès Bellot a remporté le prix de l'entrepreneuse Jeune Pousse 2018 avec sa «Boutik de Marie», véritable cocon pour les femmes atteintes de cancer.