INTERVIEW. Pr Karin Tarte, directrice de l’unité de recherche Inserm 917 et chef du service d’immunologie thérapie cellulaire du CHU de Rennes, dresse un état des lieux de la recherche contre les lymphomes.
Cette façon innovante de traiter le cancer suscite beaucoup d’espoirs. Mais la révolution thérapeutique annoncée se fait attendre…
Une thérapie ciblée est un médicament "sélectif" qui s’attaque aux cellules cancéreuses en repérant chez elles une cible précise (récepteur, gène ou protéine) et en épargnant au maximum les cellules saines.
Il y a trente ans, on mourait encore trop souvent d’un lymphome. Aujourd’hui, grâce aux progrès des chimiothérapies et des thérapies ciblées, c’est l’un des cancers que l’on sait le mieux guérir.
Une fois le diagnostic posé de cancer du poumon, le choix du traitement sera guidé par le type histologique identifié et le degré d’extension de la maladie. Mais l’arrêt du tabac fait partie du traitement.
Avec 80 000 nouveaux cas chaque année, les cancers de la peau sont fréquents. Mais, détectés et traités tôt, ils se guérissent.