Le Pr Grynberg, spécialiste de la fertilité à l'hôpital Antoine-Béclère à Clamart et à Jean-Verdier à Bondy, répond à vos questions. Aujourd'hui, il répond aux femmes qui souhaitent arrêter leur hormonothérapie pour un projet de bébé.
Le Pr Grynberg, spécialiste de la fertilité à l'hôpital Antoine-Béclère à Clamart et à Jean-Verdier à Bondy, répond à vos questions. Aujourd'hui, il répond à Coralie, 47 ans, qui souhaite savoir si elle peut encore utiliser ses ovocytes ou son tissu ovarien préservés avant son cancer.
La première brassière de sport post-mastectomie de Decathlon sera disponible en mars 2021. Ce produit a été co-conçu avec des patientes du centre de lutte contre le cancer Oscar Lambret de Lille.
Soignée en 2016 pour un cancer du sein, la plasticienne française est devenue, le temps de ses traitements, sujet de son propre travail. Une démarche artistique qu’elle a filmée. Cela donne l’étonnant Serendipity. Une œuvre qui parle à toutes…
Devenir mère après un cancer ? Pour beaucoup de femmes, c'est un second parcours du combattant. Des solutions existent pourtant pour préserver la fertilité. Explications par le professeur Michael Grynberg, gynécologue obstétricien et chef des services de médecine de la reproduction et de la préservation de la fertilité des CHU Antoine Béclère, à Clamart et Jean Verdier, à Bondy.
Après avoir lutté contre la maladie, nombre de salariés doivent aussi se battre pour réintégrer leur poste. Une situation dont les entreprises prennent de plus en plus conscience, et les choses avancent.
Pour Carine, se reconstruire après un cancer du sein et une double mastectomie ne passe pas forcément par redessiner le galbe d'un sein. Elle a donc opté pour une reconstruction à plat. Une décision dont elle a mis 9 mois à accoucher et qu'elle a dû imposer à ses chirurgiens.
Le cancer du sein est derrière vous et, après votre reconstruction, vous envisagez de recourir au tatouage pour redessiner vos aréoles mammaires ? Alexia Cassar, créatrice du salon The tétons tattoo shop et référence dans le domaine, vous dit tout sur cette technique pour vous aider à faire ce choix en toute connaissance de cause.
Lorsque les traitements annihilent l’espoir d’une maternité et que le désir d’enfant demeure plus fort que tout, il reste l’adoption. Mais quelles sont les chances de se voir confier un enfant quand on a une histoire avec la maladie ?
Pour sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein, des malades ont parcouru virtuellement 25 kilomètres à la rame lors de la 35ème édition de la Traversée de Paris.