Avec plus de 50 centres de thalassothérapie en France, il n’est pas toujours facile de faire son choix. Voici une petite sélection.
Des femmes en post-traitement du cancer du sein du département peuvent bénéficier depuis septembre 2021 d’une prise en charge de leur tatouage réparateur par la CPAM. À l’initiative de ce nouveau dispositif : l’association Soeurs d’Encre. Qui est concerné ? Comment ça marche ? Sa fondatrice nous dit tout.
Julien Montenero crée des prothèses faciales et dentaires sur-mesure depuis plus de 10 ans. Aujourd'hui, il se lance dans le développement de prothèses mammaires externes reproduisant fidèlement le sein des femmes ayant subi une mastectomie.
Que ce soit pendant ou après les traitements du cancer, les bienfaits de la cure thermale et de la thalassothérapie sont indéniables. Souvent confondus, les deux pratiques sont pourtant bien différentes. Mais alors laquelle choisir ? On vous explique.
Trois lectrices témoignent de leur rapport à la cicatrice laissée par le retrait de leur port-à-cath. Entre acceptation, dissimulation et rejet.
S'inspirant de la célèbre application Vinted, Emilie lance un site internet de revente d'accessoires indispensables pour les femmes atteintes de cancer. Pour cette ancienne malade, un seul objectif : rendre ces produits accessibles au plus grand nombre.
Après une mastectomie, vient le choix de la reconstruction... ou pas ! On fait le point sur les différentes techniques de reconstruction, les prothèses (externes et internes), les tatouages (artistiques ou de l'aréole), la lingerie adaptée...
C'est au détour d'un shooting que la photographe Nathalie Kaïd découvre que le tatouage peut contribuer à réparer l'image détériorée que certaines femmes ont d'elles après une mastectomie. En 2016, elle crée l'association Soeurs d'Encre by Rose Tattoo pour aider ces femmes à se "réparer". Si le succès est au rendez-vous auprès des premières concernées, Nathalie a dû batailler pour que sa démarche soit reconnue dans le domaine médical.
Le Pr Grynberg, spécialiste de la fertilité à l'hôpital Antoine-Béclère à Clamart et à Jean-Verdier à Bondy, répond à vos questions. Aujourd'hui, il répond aux femmes qui souhaitent arrêter leur hormonothérapie pour un projet de bébé.
Le Pr Grynberg, spécialiste de la fertilité à l'hôpital Antoine-Béclère à Clamart et à Jean-Verdier à Bondy, répond à vos questions. Aujourd'hui, il répond à Coralie, 47 ans, qui souhaite savoir si elle peut encore utiliser ses ovocytes ou son tissu ovarien préservés avant son cancer.