Alors que l'épidémie de covid-19 marque le pas dans de nombreuses régions, la majorité des chirurgies de reconstructions mammaires restent ajournées. Pourtant, la reconstruction fait partie intégrante du traitement du cancer. Les patientes s'inquiètent de voir leur chemin vers une guérison physique et psychique stoppé net.
Angélique de Rocquiny, créatrice de la marque de lingerie Coeur de Lys, lance, ce printemps, avec le site de vente par correspondance Blancheporte, une gamme de maillots de bain adaptés. Elle nous raconte l'aventure.
Sophie est infirmière. Diagnostiquée d'un cancer du sein par le service de cancérologie de l'hôpital où elle travaille, la nouvelle de sa maladie "remonte" jusqu'à la direction. Qui décide de se séparer d'elle. En dépit du droit du travail et du secret médical.
Les seins quittent le domaine de l'intime et se font politiques : ils se dressent pour le droit des femmes à disposer de leur corps, de leur vie, de leur santé. Des amazones aux Femen, quand le sein (ou le "non-sein") devient affirmation de sa liberté.
Noelia Morales a renoncé à se faire reconstruire mais pas à sa féminité. Elle crée en 2017 une ligne de lingerie pour les amazones inspirée par le bandeau des pirates. Une fille à suivre...
La lingerie post-opératoire se féminise. Voici notre sélection de soutiens-gorge confortables et sexy, pour tous les budgets et toutes les envies.
Une étude française vient d’identifier les 3 principaux facteurs de non-retour à l’emploi : les troubles dépressifs et anxieux, la pénibilité du travail et le traitement par une combinaison de chimiothérapie et trastuzumab.
Vous êtes attirée par l'ayurveda mais les huit heures de vol pour vous rendre dans le Kerala, berceau de cette médecine traditionnelle indienne, vous rebutent ? Pas de panique, le centre Tapovan vous propose des soins traditionnels en plein cœur de la campagne normande.
L’expérience du cancer transformée en compétence validée par un diplôme, puis en métier ? C’est ce qui s’est passé pour Sabine, « patiente partenaire » à l’institut du sein de Bordeaux. Rencontre.
Peggy a 39 ans quand on lui diagnostique un cancer du sein. Après sa mastectomie, elle doit faire un choix pour sa reconstruction : ce sera l'expandeur. Témoignage.