Noelia Morales a renoncé à se faire reconstruire mais pas à sa féminité. Elle crée en 2017 une ligne de lingerie pour les amazones inspirée par le bandeau des pirates. Une fille à suivre...
La lingerie post-opératoire se féminise. Voici notre sélection de soutiens-gorge confortables et sexy, pour tous les budgets et toutes les envies.
Une étude française vient d’identifier les 3 principaux facteurs de non-retour à l’emploi : les troubles dépressifs et anxieux, la pénibilité du travail et le traitement par une combinaison de chimiothérapie et trastuzumab.
Vous êtes attirée par l'ayurveda mais les huit heures de vol pour vous rendre dans le Kerala, berceau de cette médecine traditionnelle indienne, vous rebutent ? Pas de panique, le centre Tapovan vous propose des soins traditionnels en plein cœur de la campagne normande.
L’expérience du cancer transformée en compétence validée par un diplôme, puis en métier ? C’est ce qui s’est passé pour Sabine, « patiente partenaire » à l’institut du sein de Bordeaux. Rencontre.
Peggy a 39 ans quand on lui diagnostique un cancer du sein. Après sa mastectomie, elle doit faire un choix pour sa reconstruction : ce sera l'expandeur. Témoignage.
Le contenu du "panier de soins post-cancer" promis par Mme Buzyn sera voté au Sénat dans les jours à venir. Notre association RoseUp a rédigé et proposé des amendements afin que les malades de cancers métastatiques puissent également bénéficier du dispositif.
L'ayurvéda est une médecine traditionnelle indienne millénaire qui propose de ré-équilibrer le corps et l'esprit. Kiran Vyas, fondateur des centres ayurvédiques Tapovan, nous explique en quoi consiste cette approche et comment elle peut aider à soulager les malades.
En 2018, Marie-Agnès Bellot a remporté le Prix Jeune Pousse de l’entrepreneuse pour sa « Boutik de Marie » à Montpellier. Découverte de ce petit nid douillet spécialement conçu pour les femmes atteintes de cancer.
Il était une fois… une folle envie. Celle de porter un soutien-gorge chic et féminin, et adapté aux femmes mastectomisées. Gaëlle le voulait tant qu’elle a sollicité la marque Princesse tam.tam. Et son rêve est devenu réalité.