{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux perte de sourcils ongles fragiles perte des cils sport adapté au cancer cancer du sein activité physique adaptée témoignage autour du cancer maquillage coronavirus gestion du stress cancer métastatique apa prenez la une focus cancer du sein être maman et avoir un cancer reflexologie plantaire mastectomie  psycho grossesse et cancer reconstruction mammaire coiffure essai clinique contre le cancer enfant cheveux

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > Les cancers > Fiche cancer > Cancer de la prostate

{{ config.roseup.cancersheets }}

Cancer du col de l’utérus Cancer de la thyroïde Cancer du testicule Cancer du sein Cancer du rein Cancer du rectum
Cancer de la prostate
Cancer du poumon Cancer du pancreas Cancers de l’œsophage Cancer du côlon Cancer de l’ovaire Cancer du foie Cancer de l’estomac Cancer de l’endomètre Cancer de la vessie Leucémies aiguës Cancers des voies aérodigestives supérieures Cancers chez l’enfant Tumeurs du cerveau Leucémie lymphoïde chronique Lymphome hodgkinien Lymphome non hodgkinien Myélome multiple Mélanome de la peau
{{ config.mag.categories }}
Fiche cancer
{{ config.mag.tags }}
focus cancer de la prostate

La majorité des cancers de la prostate sont des adénocarcinomes (90 %) et se développent à partir des cellules qui constituent le tissu de revêtement de la prostate (cellules épithéliales).

Avec plus de 48 000 nouveaux cas estimés en 2013, c’est le cancer le plus courant chez les hommes en France. L’âge moyen au moment du diagnostic est de près de 70 ans. Les antécédents familiaux favorisent le développement de ce cancer. De même, les hommes d’origine afro-antillaise présentent un risque accru de le développer.

Le plus souvent, la découverte d’un cancer de la prostate fait suite à une mesure du PSA et/ou une anomalie de la consistance de la prostate lors d’un toucher rectal. Le diagnostic peut également faire suite à un traitement chirurgical d’un adénome de la prostate.

Adapté à votre situation, le choix des traitements est établi par plusieurs médecins de spécialités différentes. Plusieurs types de traitements existent : chirurgie, radiothérapie externe, curiethérapie, hormonothérapie, surveillance active.

L’équipe qui vous suit est constituée de professionnels de différentes spécialités travaillant en lien avec votre médecin traitant. Globale, votre prise en charge comprend tous les soins et soutiens complémentaires nécessaires pour gérer les éventuelles conséquences de la maladie et de ses traitements.


En savoir plus avec l’Institut national du cancer

Le Guide Cancer Info en PDF

INCa Institut national du cancer

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

La boutique RoseUp


{{ config.mag.related }}

16 décembre 2015

Dépistage

Cancer de la prostate : dépistage ou non ?

RoseUp Association

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2022 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}