Mon plus beau cadeau…

Avec le cancer, la vie ne nous a pas fait de cadeaux. Les femmes en traitement ont d’autant plus besoin de douceur. D’une petite attention au paquet XXL, ces femmes, qui ont lutté contre la maladie, nous révèlent leur plus belle surprise de Noël.

special-noel-shutterstock-temoignages-rosemagazine-roseupassociation

Julie, fondatrice des Franjynes : un talisman de protection

« On m’a offert un talisman de protection venant d’un temple japonais. Il fallait le garder prés de moi, le plus souvent possible. Depuis mon cancer, il est donc accroché à ma tête de lit, et me protège toutes les nuits. »


Angélique, fondatrice de Cœur de Lys : un voyage à Rome

« Le meilleur cadeau qu’on a pu me faire, c’est un voyage à Rome. Mon mari me l’a offert à la fin de mes traitements, après ma mastectomie. J’ai pu changer d’environnement et clôturer toute cette période. »


Cindy, créatrice de Curcumabox : un livre

« C’est un livre qui s’appelle « Anti-cancer » de David Servan-Schreiber. Un ami me l’a offert pendant les traitements : au début, je ne voulais pas le lire. Je l’ai dévoré finalement pendant la chimio et ça a été une révélation. Il m’a ouvert les yeux sur la maladie, sur le fait qu’on puisse redevenir acteur de sa santé. »
« Anti cancer » de David Servan-Schreiber, Ed.Pocket, 8,30€


isabelleGuyomarch-fondatrice-ozalys-ROSEMAGAZINE-ROSEUPASSOCIATIONIsabelle, fondatrice d’Ozalys : un pêle-mêle

« Le 24 décembre 2013, j’étais en pleine chimiothérapie et mes filles m’ont offert un pêle-mêle en forme de cœur rempli des photos d’elles, découpées avec amour, comme elles le faisaient quand elles étaient petites. Et quand j’ai ouvert ce cœur, c’est mon cœur qui a explosé de joie. »


noemie-caillault-temoignages-special-noel-ROSEMAGAZINE-ROSEUPASSOCIATIONNoémie, comédienne et auteure cinéma/théâtre : des luminaires

« Mon compagnon m’a offert, au fur et à mesure de mes chimiothérapies, trois luminaires pour apporter un peu plus de lumière dans ma vie. »


CELINE-LISRAOUX-temoignages-special-noel-ROSEMAGAZINE-ROSEUPASSOCIATIONCéline, journaliste, écrivain, directrice de la rédaction de Rose Magazine : un sublime soin Biologique Recherche

« Je suis une « beauty addict » et je me suis fait fermer la porte au nez de deux ou trois instituts de beauté qui, sous prétexte que j’étais en radiothérapie, ne voulaient pas me recevoir. J’ai eu beau expliquer que me masser le visage n’allait pas faire croitre d’éventuelles métastases autour du sein, les esthéticiennes n’ont rien voulu entendre. J’étais furieuse, j’avais besoin de douceur et j’avais l’impression d’être une pestiférée. Ma meilleure amie a fait des recherches et découvert que la marque Biologique Recherche avait spécialement formé son personnel à l’accueil des malades de cancer et m’a offert un soin d’une heure à l’Ambassade de la Beauté des Champs Élysées. Le lieu est sublime,- un hôtel particulier au fond d’une cour sur les Champs-,  j’ai été reçue comme une princesse, thé, petits macarons, gentillesse extrême sans apitoiement et le soin… j’en frémis encore de bonheur. »
Soin d’une heure à l’Ambassade de la beauté, 32 avenue des Champs Élysées, Paris.
01 42 25 02 92. Soin d’une heure: 125 euros. Également au spa du Sofitel de Quiberon.

Emmanuelle Allix