Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer sport adapté au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Interrogations sur le docétaxel, traitement du Taxotère

{{ config.mag.article.published }} 16 février 2017

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

En 2016, cinq patientes atteintes d’un cancer du sein, traitées par docétaxel, le générique du Taxotère, sont décédées.

{{ config.mag.article.warning }}

« Il s’agissait de patientes ayant subi une baisse importante des globules blancs, consécutive à leurs chimiothérapies, ce qui entraîne une baisse des défenses immunitaires et une sensibilité accrue aux infections, forcément plus graves avec ce type de terrain fragile, rappelle l’onco-gynécologue Nasrine Callet, de l’Institut Curie, à Saint-Cloud. Ces patientes souffraient d’une entérocolite, une infection des intestins. S’il s’agit de la cause des décès, c’est qu’il existait une infection avec des germes très virulents ». Une enquête de pharmacovigilance a été ouverte par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Ses résultats seront présentés le 28 mars. D’ici là, l’ANSM rappelle qu’une alternative au Docétaxel existe, sans pour autant formuler de recommandation expresse.

L’institut Curie de Paris a annoncé le 16 février qu’il stoppait l’utilisation de ce générique de la molécule de chimiothérapie taxane.

Le centre de cancérologie avait déclaré le 4 février dernier auprès de l’ANSM le décès d’une nouvelle patiente survenu au cours de sa première cure de Docétaxel. Un premier décès similaire avait eu lieu à Curie en juin 2016 et avait fait l’objet d’un signalement aux autorités. Ce médicament est replacé par le Paclitaxel.

Dans l’attente des résultats de l’enquête diligentée par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament, « l’Institut Curie met en œuvre toutes les mesures thérapeutiques et organisationnelles nécessaires afin de garantir les meilleures qualité et sécurité de prise en charge à ses patientes », précise le Dr Marc Estève, Directeur de l’Ensemble Hospitalier.

L’Institut Curie administre cette molécule de chimiothérapie sous sa forme générique depuis début 2015 et son princeps depuis plus de 25 ans dans le traitement pour de certaines formes de cancers du sein.

 


{{ config.mag.team }}

Béatrice Lorant

Ancienne rédactrice en chef de Rose magazine

02:05

VaccinothérapieTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – La vaccinothérapie, késako ?

La vaccinothérapie fait partie de ce qu’on appelle les immunothérapies : ces nouveaux traitements dont le but est de stimuler notre organisme pour qu’il lutte par lui-même contre le cancer. Comment ça marche ? On vous explique tout.

8 mars 2024

01:00

Symptômes et diagnosticTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – La radiologie interventionnelle, késako ?

Aujourd’hui, on vous dit tout sur cette technologie de pointe qu’est la radiologie interventionnelle. Ça sert à quoi ? Comment ça marche ? Quels sont ses avantages ? Le Dr RoseUp, incarné par le Dr Kierzek, vous explique tout.

9 février 2024

01:53

ImmunothérapiesTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – L’immunothérapie, késako ?

L'immunothérapie a révolutionné la lutte contre le cancer. Son but principal est d’aider le corps du patient à lutter par lui-même contre la maladie, en stimulant son système immunitaire. Comment ça marche ? Qui est concerné ? Le Dr RoseUp, incarné par le Dr Kierzek, vous explique tout.

26 janvier 2024

60:00

Immunothérapie {{ config.replay.label }}

Replay Webinaire médical – L’immunothérapie

L’immunothérapie a révolutionné la prise en charge des cancers. Comment fonctionne-t-elle ? Qui peut en bénéficier ? Le Pr Eric Tartour, Chef du Service d’Immunologie Biologique à l’hôpital européen Georges Pompidou, répond à toutes vos questions.

5 décembre 2023