Faby, se relever, toujours

L'auteur-interprète Faby Perier, qui se bat depuis dix ans contre un cancer devenu métastatique, signe un premier récit "La Renverse". Un livre choc où on découvre le destin d'une enfant maltraitée qui, toute sa vie, s'est battue pour rester une femme et une artiste libre. Malgré les coups et les coups du sort.

L’histoire de Faby, que l’on connait bien à RoseUp depuis 10 ans – nous l’avions interviewée dans le premier numéro de Rose magazine – est celui d’une femme qui jamais ne renonce.

Ne jamais abandonner…

Enfant adoptée, avec sa jumelle, par une famille violente et sans amour, elle n’abandonne pas l’espoir d’avoir un jour, une « vraie » maman. Amputée de ses racines, privée de bonheur, elle entreprend des démarches à la DDASS pour retrouver sa mère biologique – qu’elle finira par rencontrer sans résoudre pour autant le mystère de son abandon.

Jeune fille, elle croit trouver l’amour mais ne croise que des hommes qui finissent par la maltraiter – sans pour autant parvenir à briser en elle ce rêve de rencontrer LE grand amour. Elle se jette à corps perdu dans la chanson et ne lâche pas malgré les difficultés et aléas de l’existence d’auteur-interprète. Sur scène elle communie avec son public et reçoit l’amour dont l’existence l’a si souvent privée.

Un premier cancer et un clip participatif

En avril 2008, on lui diagnostique un premier cancer. Elle doit affronter le monstre en même temps que son couple s’effondre dans la violence. Elle tient tête à l’adversité. Passe des séances de radiothérapie marquée par les coups. Et, sortie des traitements, écrit « Ce matin-là », titre où elle raconte l’annonce de son cancer et les mois de combat qui suivirent. Le clip, réalisé grâce à une campagne de financement participatif, mit des mots sur les souffrances de bien des femmes confrontées au cancer.

Créer, c’est rester vivante !

Début 2014, alors qu’elle boucle avec d’immenses difficultés son album « Les mots pour le dire », le cancer se réinvite dans son existence. Un cancer métastatique. Faby, à nouveau, se bat en portant de nouveaux projets artistiques. Malgré les difficultés financières qu’elle dénonçait sur le site de RoseUp dans une lettre ouverte « Je suis une malade pas une voleuse ! », le feu sacré ne s’éteint pas. Créer, c’est respirer. Rester vivante. Ne pas céder un pied à la maladie qui lui vole déjà tant. Après la chanson, Faby, se lance dans l’écriture.

Un livre choc qui transcende le « récit de maladie »

Ce récit, glaçant parfois devant l’avalanche des douleurs et des maltraitances (physiques et morales) subies, émouvant toujours face à l’incommensurable résilience qui caractérise son auteur, transcende les récits traditionnels consacrés à la maladie. C’est un « vrai » livre. Écrit avec justesse, rage parfois.

Lorsqu’on termine La Renverse, reste l’espoir. L’espoir, têtu. Cet espoir qui garde vivante. Et, peut-être, plus vivante que de nombreux bien-portants. Car lorsqu’on sait la douleur de chaque pas en avant, on goûte chaque victoire comme du champagne.

Et ce livre est, sans conteste, une victoire.

INFO +

La Renverse de Faby Perier
Éditions Fauves, 20 €
Précommande sur le site fauves-éditions.fr et fabyofficiel.com

Céline Lis-Raoux