Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Face au cancer, un podcast change les regards

{{ config.mag.article.published }} 9 novembre 2023

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}
Clémentine Vergnaud, 31 ans, est journaliste à France Info. Photo : Dimitri Maj.

Ma vie face au cancer : le journal de Clémentine. C'est le titre du podcast de Clémentine Vergnaud. Lorsque cette jeune journaliste est percutée à 29 ans par le diagnostic de sa maladie, elle s'effondre puis se relève et décide de prendre la parole. Sincère, singulière, sa voix nous éclaire sur ce que vivre avec le cancer signifie en 2023.

Journaliste à France Info, Clémentine Vergnaud apprend le 6 juillet 2022 que les douleurs abdominales qu’elle ressent depuis près de quatre mois sont dues à un cholangiocarcinome. Un cancer des voies biliaires rare (2 cas pour 100 000 personnes) qui touche en général des hommes âgés. Elle n’a alors que 29 ans.

Ce cancer inexplicable, la jeune femme comprend rapidement qu’elle n’en guérira pas, qu’elle va devoir vivre avec. La douleur, l’incompréhension, la colère, la peur, mais aussi l’amour, l’espoir, la curiosité, la douceur traversent le récit qu’elle fait de ce basculement insensé qui la propulse dans un autre monde et une tout autre vie que celle à laquelle elle aspirait.

À 30 ans, avec des mots limpides, elle raconte son quotidien dans « Ma vie face au cancer : le journal de Clémentine », un podcast qui remue et chahute, qui éclaire aussi, mais surtout qui change les regards sur la maladie. Authentique et lumineux à l’image de son héroïne. Interview.

À quel moment avez-vous eu l’idée de ce journal intime en podcast ?

Clémentine Vergnaud. Cela a pris un peu de temps. Je me souviens qu’après le diagnostic, je suis retournée à France Info, dans mon service, pour annoncer à l’équipe que j’avais un cancer, et que j’allais devoir m’arrêter de travailler. Et quelqu’un m’a dit : « tu vas faire un blog ? ». A ce moment-là, cette idée m’avait choquée. Et puis, début janvier 2023, j’ai commencé à écrire dans des carnets sur ce que je vivais. Ça m’aidait beaucoup. Par ailleurs, je donnais périodiquement de mes nouvelles à un groupe d’amis et de collègues sur Whatsapp. Parmi eux il y avait Samuel (Samuel Aslanoff co-auteur du podcast, ndlr), c’est lui qui m’a encouragée à faire un podcast de ce que je leur racontais. Cette idée de réaliser quelque chose, de pouvoir laisser une trace a fini de me convaincre.

Vous êtes très transparente, très franche. Aucune appréhension à vous dévoiler autant ?

J’ai eu une hésitation la veille du lancement. Je me suis demandé qui allait prendre le temps d’écouter un récit aussi honnête avec des moments aussi difficiles, voire durs ? J’ai aussi eu peur qu’on dise « tu t’exhibes » alors que je voulais expliquer ce que c’était que d’avoir un cancer en 2023.

Les retours des auditeurs vous ont-ils rassurée ?  

Ils ont été très positifs. Les gens ont compris l’idée, je n’en désirais pas plus. J’ai reçu des messages de malades contents d’entendre quelqu’un qui faisait entendre leur voix. Des amis m’ont dit qu’ils avaient ri, pleuré, qu’ils avaient été en colère avec moi en m’écoutant. Des proches, des amis comme des membres de ma famille, m’ont aussi confié que cela les avait aidés à comprendre ce à quoi je faisais face, et l’agressivité de ce cancer. Ca a changé leur regard.

Et vous, qu’en retirez-vous ?

Ça m’a fait du bien de parler, ça m’a galvanisée. Si on est à l’aise bien sûr, il faut verbaliser le cancer. Cela fait partie de la vie. Aujourd’hui, je pense que j’y ai gagné en résilience, même si certains jours cela va moins bien.

Photo : Bruno Juminer

En couverture de Rose magazine n°25, automne-hiver 2023, Clémentine Vergnaud témoigne dans notre dossier consacré au choix de la perruque. Un sujet qu’elle évoque aussi dans un épisode de son podcast intitulé « J’ai l’air d’un clown ». Ma vie face au cancer : le journal de Clémentine est à écouter sur les sites de Francetvinfo.fr et Radiofrance.fr. Et/ou à télécharger sur l’appli Radio France.

Vous avez déjà eu plusieurs lignes de traitements, est-ce que cela est compatible avec une reprise du travail ?

A priori j’espère pouvoir revenir en mi-temps thérapeutique. J’ai la chance d’être bien accompagnée professionnellement. Je pars, on prend de mes nouvelles, on m’attend et me dis reviens quand tu peux. C’est une chance.

Vous avez eu 31 ans en août 2023. Comment envisagez-vous votre vie ?

Franchement, avec ce cancer qu’on ne guérira pas je n’envisage pas grand-chose… J’avais toujours rêvé d’avoir des enfants mais on m’a fait comprendre qu’avec mes traitements, incompatibles avec une grossesse, ce ne serait pas possible pour moi d’être maman. Cela a été très dur à entendre. Mais avec le temps, et en verbalisant les choses, ça aide à un peu mieux l’accepter…

Votre compagnon comment a-t-il vécu tout ça ?

Il est très présent, mais pour lui aussi, globalement, cela a été une déflagration. Dès le début il a eu beaucoup de questions… Mais je préfère ne pas en dire plus parce que cela fera l’objet d’un épisode dans la saison 2 du podcast.

La musicothérapie permet de soulager les effets indésirables des traitements anti-cancer - roseup association - rosemagazine - face aux cancers osons la vie
Photo : Alice Moore

À LIRE AUSSI : Retrouvez notre sélection de podcasts ici !

Propos recueillis par Sandrine Mouchet


{{ config.mag.team }}

Sandrine Mouchet

Journaliste, rédactrice en chef de Rose magazine et directrice de Rose Magazine Éditions

21:38

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Aurélie : « J’ai compris ce que c’était que d’être aimée à ce moment-là »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire d’Aurélie. C’est au cours d’un examen gynécologique de routine qu’on lui découvre des masses au niveau de l’utérus. Une mauvaise nouvelle qui tombe d’autant plus mal, qu’elle vient de rencontrer un homme charmant. Est-ce que cette annonce signera la fin de cette belle histoire ?

20 mai 2024

21:44

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Anne : « Je suis comme Alice au Pays des Merveilles qui tombe dans le terrier du Lapin Blanc »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Anne. C’est en vacances, en plein mois d’août, qu’elle sent une boule dans son sein. Elle décide de ne pas écouter une voix intérieure qui la taraude et qui lui répète « Regarde là ! ». Elle esquive, tergiverse, jusqu’à ce qu’un torticolis la pousse à aller voir un médecin. Anne ressort de la consultation avec une ordonnance non pas pour une séance de kiné mais pour effectuer la toute première mammographie de sa vie. Le mot « cancer » est prononcé. La voilà propulsée dans une autre dimension.

6 mai 2024

20:13

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Sandrine : « Quand le diagnostic du cancer tombe, c’est le deuil de l’enfant que je dois faire… »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Découvrez l’histoire de Sandrine. Infirmière, mariée, Sandrine est une femme heureuse. Sauf qu’elle n’arrive pas à tomber enceinte. Elle se lance alors dans un parcours de PMA et enchaîne plusieurs tentatives toutes infructueuses. Il lui reste une chance, la dernière. C’est alors qu’on lui détecte une tumeur au sein.

22 avril 2024

20:16

Podcast {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Cynthia : « Mon gynéco m’envoie un email : “Ce n’est pas bon…” »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Cynthia. Cynthia est créatrice de contenu sur les réseaux sociaux. Elle y fédère beaucoup de femmes touchées par un cancer du sein. Elle-même a vaincu la maladie. Elle garde un souvenir très précis du moment elle a su qu’elle avait un cancer. Elle se trouve alors à Paris, sur le toit du BHV. On est le mardi 13 septembre 2016.

8 avril 2024

{{ config.event.all }}

Bordeaux

Relation avec les prochesAtelier

Café RoseUp – Vie de couple et célibat, à l’épreuve du cancer

13 juin 2024 • 15h00 - 16h30

Le Café RoseUp est un moment de partage organisé autour d'un goûter convivial et chaleureux. Chaque semaine, une nouvelle thématique est abordée. Aujourd'hui, le Café RoseUp est animé par Valérie, une patiente partenaire qui a traversé la maladie. Infos pratiques : Ce moment de partage est organisé autour d'un goûter convivial et chaleureux et a lieu 2 fois par mois. Si vous n'êtes jamais venue à la Maison RoseUp Bordeaux, merci de prendre rendez-vous pour effectuer votre entretien de première rencontre auprès de notre équipe avant toute inscription à un atelier

Bordeaux

Atelier

Café RoseUp -Spécial Cures thermales

30 mai 2024 • 15h00 - 16h30

Nous vous invitons à venir nous retrouver avec Valérie, une patiente partenaire qui a traversé un cancer pour poser vos questions et pour partager vos ressentis et votre expérience autour d'un thème. Ce moment de partage est organisé autour d'un goûter convivial et chaleureux. C'est un rendez vous thématique bimensuel. Le thème peut être revu le jour de l'atelier suivant les retours de chacune des participantes.

Bordeaux

HormonothérapieConférence

Conférence – Comprendre et pallier les effets indésirables de l’hormonothérapie

16 mai 2024 • 10h00 - 11h30

L’hormonothérapie est synonyme pour beaucoup de bouffées de chaleur, prise poids, douleurs articulaires, sécheresse vaginale et autres joyeusetés ! Comment vivre avec une hormonothérapie ? Comment adoucir ou éviter les effets secondaires ? Venez rencontrer Bérangère ARNAL-MORVAN, médecin de la femme et phytothérapeute. Conférencière et enseignante en France et à l’étranger, elle est l’auteure de nombreux ouvrages et articles sur la santé de la femme au naturel. 

Bordeaux

HormonothérapieAtelier

Café RoseUp- Spécial Hormonothérapie

14 mai 2024 • 15h00 - 16h30

Le Café RoseUp est un moment de partage organisé autour d'un goûter convivial et chaleureux.  L'idée ? Vous offrir l'opportunité d'échanger avec d'autres femmes qui traversent la même épreuve que vous, dans un cadre bienveillant. Chaque semaine, une nouvelle thématique est abordée. Aujourd'hui, le Café RoseUp est animé par Valérie, une patiente partenaire qui a elle-même été touchée par la maladie. Thème du jour : L'hormonothérapie