Queen of Bandits, la reine des bandeaux stylés!

Touchée par plusieurs cancers, la styliste Florence Houriez a créée une superbe marque d'accessoires pour cheveux : follement chics, pleins de fantaisie et abordables.

La styliste freelance Florence Houriez lance sa marque d'accessoires pour cheveux : Queen of Bandits.

Florence Houriez, styliste freelance et co-autrice du “Petit traité d’OnconJolie”, a mis sa créativité et son expérience de styliste pour des grandes marques au service des femmes touchées par le cancer. Plus exactement avec la confection d’accessoires pour tête. Parce que, pour celle qui avait fait la couverture du Rose magazine n°7 en 2014, « on peut rester coquette pendant les traitements« .

Couverture rose magazine 7-recto-Florence-Houriez
Florence Houriez a fait la couverture de Rose magazine n°7.

Il y a déjà 6 mois que Florence réfléchit aux modèles, et voilà que depuis six semaines elle est « à fond ». C’est à Villeneuve-d’Ascq, avec la « pêche » dès 8 heures du matin qu’elle commence ses journées, qui se passent soit devant la machine à coudre, soit devant son ordinateur, à gérer son site ou bien à envoyer les commandes.

Le nom de sa marque d’accessoires cheveux ? Queen of Bandits. « Je me suis inspirée du film La Reine des Bandits », s’enthousiasme la styliste. Dans ce film, Phoolan Devi une jeune indienne malmenée par la vie devient une hors-la-loi la plus redoutée de l’Inde, avec toujours un turban noué dans les cheveux.

Des créations réalisées dans des matières soyeuses

Turban Codor en natté de soie de la marque Queen of Bandits.

Touchée par plusieurs cancers, Florence a eu toutes sortes d’aspects capillaires : chauve, cheveux courts ou cheveux qui poussent différemment. « La perruque est intéressante quand les cheveux commencent à repousser, mais dès qu’ils retrouvent un peu de longueur, leur texture, aspect, peuvent changer », et les turbans sont une bonne alternative pour continuer à coiffer sa tête.

Mais, insatisfaite des turbans et bandeaux présents sur le marché, qui sont souvent  « hors de prix » ou bien en éditions « très limitées », elle s’applique à choisir pour ses créations des matières soyeuses et douces. Elle travaille notamment avec une soierie à Lyon. « Les bandeaux à nouer sont réalisés avec deux types de tissus, un côté uni ou un côté imprimé plus coloré. Les turbans sont également faits à partir de matière riche et avec une fine armature métallique qui permet de l’ajuster à la tête », explique-t-elle.

Foulards, head-bands, bandyos …

Foulard carré JaneB et 100 % soie de la marque Queen of Bandits.

La pétillante styliste réalise également des foulards en matière très légère, qui peuvent se nouer dans les cheveux ou se porter au poignet et attaché au sac. Puis, elle a même réfléchi aux « Bandyos » : des bandeaux pour le sport, comme le yoga, qui ne glissent pas et restent souples.

Les prix des créations débute à 19 euros. Et, Queen of Bandits est une gamme référencée par la Saperie Française qui met en valeur les marques émergentes qui produisent locale et/ou avec des matériaux de qualité, dans le respect de l’environnement, et 100 % Made in France.

Chaque semaine Florence réalise à peu près deux nouveaux modèles, et selon elle, de toutes ses créations testées : « l’accessoire le plus sensuel c’est le turban à nouer ».

Les réalisations de Florence Houriez sont disponibles sur le site Queen of Bandits.