Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer sport adapté au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Marie-Agnès Bellot : gagnante du Prix Jeune Pousse 2018

{{ config.mag.article.published }} 19 septembre 2018

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Marie-Agnès Bellot a remporté le prix de l'entrepreneuse Jeune Pousse 2018 avec sa «Boutik de Marie», véritable cocon pour les femmes atteintes de cancer.

{{ config.mag.article.warning }}

Après avoir affronté deux cancers du sein, Marie s’est heurtée à la désillusion du retour à la vie professionnelle après la maladie : la mise au placard. Mais loin de le vivre comme un échec, elle décide d’y voir un signe pour changer de vie. Forte de son expérience personnelle, elle imagine un endroit rassemblant tout ce dont on a besoin lorsqu’on est malade. Elle se démène pour créer sa Boutik de Marie à Montpellier. Grâce au soutien d’un réseau associatif de financement qui lui accorde un prêt d’honneur, elle convainc les banques avec un projet solide et ouvre son local avec des moyens limités.  Ce mercredi 5 septembre 2018, c’est au Sénat qu’on retrouve cette femme d’affaires, heureuse gagnante du prix Jeune Pousse de l’entrepreneuse, alors que son entreprise fête ses un an et demi d’existence.

« Je vais pouvoir continuer à apporter un peu de joie dans leurs cœurs »

Plus qu’une boutique, où l’on trouve prothèses capillaires, cosmétiques haute tolérance, accessoires de mode ou encore lingerie adaptée, Marie a créé un véritable lieu d’échange et de bien-être. Pensée autant pour les clientes que leurs accompagnants, cette bulle de douceur est reconnue par la sécurité sociale et adhère à la charte des perruquiers. Victime de son succès, la boutique est cependant freinée par des stocks limités qui ne suivent pas la forte demande. Pour Marie, le prix change la donne.

 « Je suis très émue, je ne m’y attendais pas. Recevoir ce prix me redonne confiance en moi et je réalise que je fais quelque chose de bien. Je suis enchantée, ça me touche énormément. J’ai des projets plein la tête et je vais les réaliser. Je vais pouvoir diversifier toute ma gamme et avoir plus de stocks pour ne plus faire attendre mes clientes. Je vais créer plus de petits kits d’échantillons à leur offrir dans ma boutique, mais également dans les établissements de santé autour. J’aimerais continuer à développer des ateliers avec des intervenants professionnels à la boutique. Jusque là je n’ai pu en faire que deux, mais je voudrais en faire un par mois. Je vais créer un catalogue à distribuer dans les hôpitaux pour expliquer tout ce que je fais. Par dessus tout, je vais pouvoir continuer à apporter un peu de joie dans leurs cœurs. »

Marie a été élue parmi les cinq candidates présélectionnées par la communauté Rose, soit près de 300 000 lectrices, avec un peu plus de 29 % des voix. « Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont soutenue, m’ont fait confiance, et qui ont partagé, voté. Mes enfants me soutiennent depuis le début et ils se sont montrés très compréhensifs car pendant un an et demi je n’ai pas été très présente. Je remercie aussi ma sœur qui est à mes cotés depuis toujours, mes parents et mes amis. Je rencontre des personnes magnifiques tous les jours et c’est pour ça que je veux continuer. Les rapports humains me donnent foi en ce que je fais. Ce prix est pour toutes ces personnes qui m’entourent. Merci à Rose d’avoir rendu tout ça possible. »

Mathilde De Mas Pinquié


{{ config.mag.team }}

La rédaction de Rose magazine

21:38

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Aurélie : « J’ai compris ce que c’était que d’être aimée à ce moment-là »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire d’Aurélie. C’est au cours d’un examen gynécologique de routine qu’on lui découvre des masses au niveau de l’utérus. Une mauvaise nouvelle qui tombe d’autant plus mal, qu’elle vient de rencontrer un homme charmant. Est-ce que cette annonce signera la fin de cette belle histoire ?

20 mai 2024

21:44

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Anne : « Je suis comme Alice au Pays des Merveilles qui tombe dans le terrier du Lapin Blanc »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Anne. C’est en vacances, en plein mois d’août, qu’elle sent une boule dans son sein. Elle décide de ne pas écouter une voix intérieure qui la taraude et qui lui répète « Regarde là ! ». Elle esquive, tergiverse, jusqu’à ce qu’un torticolis la pousse à aller voir un médecin. Anne ressort de la consultation avec une ordonnance non pas pour une séance de kiné mais pour effectuer la toute première mammographie de sa vie. Le mot « cancer » est prononcé. La voilà propulsée dans une autre dimension.

6 mai 2024

20:13

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Sandrine : « Quand le diagnostic du cancer tombe, c’est le deuil de l’enfant que je dois faire… »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Découvrez l’histoire de Sandrine. Infirmière, mariée, Sandrine est une femme heureuse. Sauf qu’elle n’arrive pas à tomber enceinte. Elle se lance alors dans un parcours de PMA et enchaîne plusieurs tentatives toutes infructueuses. Il lui reste une chance, la dernière. C’est alors qu’on lui détecte une tumeur au sein.

22 avril 2024

20:16

Podcast {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Cynthia : « Mon gynéco m’envoie un email : “Ce n’est pas bon…” »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Cynthia. Cynthia est créatrice de contenu sur les réseaux sociaux. Elle y fédère beaucoup de femmes touchées par un cancer du sein. Elle-même a vaincu la maladie. Elle garde un souvenir très précis du moment elle a su qu’elle avait un cancer. Elle se trouve alors à Paris, sur le toit du BHV. On est le mardi 13 septembre 2016.

8 avril 2024

{{ config.event.all }}

Bordeaux

Bien-être et évasionTemps d'échange

Goûter mensuel

25 juillet 2024 • 15h00 - 16h30

Nous vous invitons à un goûter mensuel au sein de la Maison RoseUp de Bordeaux. Convivialité et bonne humeur sont au rendez vous pour ce temps de partage entre adhérentes.