Le bêtisier des malades : la chimio

Découvrez le bêtisier des malades : la chimio.

La chimio RoseUp Association Face aux cancers osons la vie

« Ah oui ! moi aussi, au début, j’ai cru que j’avais le même cancer que vous. Mais ouf ! finalement non ! » Uppercut envoyé à Sophie, en salle de chimio.

« Vous, c’est pas comme moi, vous avez de la chance… Vous êtes jeune ! » Une malade sexagénaire à Sandrine, 27 ans à l’époque.

« Une fille d’environ mon âge, avec déambulateur : “La radiothérapie n’est pas douloureuse. Aucun effet secondaire, très efficace (elle avait des séances sur le cerveau) ! Mais, à cause des rayons, j’ai une perte auditive.” C’est sûr, j’ai été tout de suite plus rassurée… » Première séance (sur 34) de radiothérapie pour Nathalie.

« « Et c’est ton combien ?
Laisse-moi digérer le premier, on verra la suite après…
Oh ! ça revient vite, en général ! »
Et là, comme une envie de meurtre… Mais, comme on ne doit pas tuer les autres patientes, juste un petit…  »
« Super, j’ai hâte ! » »
Dialogue vécu en salle de radiothérapie par Nathalie.

« Moi, j’en ai plus pour très longtemps, mais pour vous…c’est l’horreur ! Vous allez devoir vivre tout le restant de votre vie avec le cancer ! »
Un vieux malade à Isabelle, 40 ans, dans le taxi conventionné qui les conduit au centre de soins.

« Encore en chimio ! ? »
Une «  collègue  » de traitement à Florence, le jour de sa dernière cure.