Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

"Malgré ma chimio, j’ai postulé pour le concours de Miss ronde"

{{ config.mag.article.published }} 15 mai 2018

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Malgré sa chimio orale, Lena, 26 ans, n’a pas hésité à s’inscrire à un concours de beauté : elle est ronde, et alors ?

{{ config.mag.article.warning }}

Je fais 1m69 pour 103 kg. Je suis donc une vraie ronde ! Pas de celles qui se disent rondes parce qu’elles font du 42 ! Avant mon traitement contre la leucémie, découverte en mars 2016, j’étais déjà ronde mais je ne pesais  » que  » 83 kg. Entre nous, ma story ne manque pas de sel : aide-soignante dans un service d’hématologie -ça ne s’invente pas !-, je suis passée de l’autre côté de la barrière. Une fois le choc de l’annonce passé, les traitements ont été durs : un séjour en chambre stérile pendant 6 mois, à raison de quatre injections différentes, -heureusement que j’ai découvert Rose !, suivi d’une chimio orale à prendre jusqu’au mois d’octobre. Je vous passe les effets secondaires, j’ai eu la totale ! Heureusement, mes collègues m’ont beaucoup soutenue durant les traitements, ainsi qu’une amie, très proche de moi, tout comme l’équipe, vraiment formidable. Comme j’ai perdu mes parents à 18 ans, c’est en eux que j’ai puisé de la force, et la volonté de me battre.

Grâce aux traitements, je suis en rémission mais je dois continuer avec la chimio orale quelques mois. Un mal pour un bien ! Comme je ne suis pas du genre à me tourner les pouces, quand j’ai entendu parler du concours Miss Ronde, je n’ai pas hésité à me présenter. D’abord pour sensibiliser à la maladie. Mettre davantage en avant les femmes touchées dans leur féminité à cause de leur traitement, comme moi. Car c’est bien ma chimio qui m’a fait prendre 20 kg.

Ensuite, pour donner une autre image de la beauté. Je suis ronde et alors ? Je m’assume. Malgré les traitements, malgré les effets secondaires, il y a la beauté du cœur, la beauté intérieure, la beauté de la femme qui combat, la beauté qui rend unique. Et participer à un concours de beauté, c’est la réalisation d’un rêve de petite fille. Je n’ai pas eu une enfance facile. Placée dans un foyer d’accueil, j’ai eu envie de montrer que quand on y croit, on peut y arriver. Je suis en train d’écrire un livre pour donner de l’espoir aux autres. Cela me donne des ailes, et foi en l’humain : oui, on peut avoir été malade et être comme tout le monde, femme avant tout. Quand j’ai parlé de ma maladie aux organisateurs, ils ont tout de suite compris ma motivation profonde.

Cela a été payant : aujourd’hui, je suis dans la sélection finale, avec la mention du « coup de cœur » du jury ! Verdict le 23 juin.

 


{{ config.mag.team }}

Céline Dufranc

Journaliste

Films et sériesActualité

Cancer, jeunesse et réseaux sociaux

Ils s’appellent Marriah, Lucie, Jolann et Victorine… Ils ont grandi avec les réseaux sociaux et c’est naturellement qu’ils s’en sont servi pour parler de leur cancer découvert alors qu’ils n’avaient qu’une vingtaine d’années. Ils témoignent dans Les Vivants, un documentaire lumineux, signé Hélène Lam Trong et Jérémy Bulté.

28 février 2024

17:23

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Catherine : « J’avais tout idéalisé et rien ne s’est passé de cette façon-là »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Catherine. Ce sont de fortes douleurs au ventre qui poussent Catherine à aller aux urgences. Après quelques semaines d’errance diagnostique, le couperet tombe : cancer du colon. Il faut opérer. Prise en main par un chirurgien avenant et rassurant, elle est sûre que tout va bien se passer. Sauf que…

26 février 2024

25:21

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Carène : « Je rentre dans un escape game et il faut en sortir la meilleure »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Carène. Tout a commencé par une gêne dans la bouche que son médecin attribue d’abord à un aphte. Mais l’aphte ne disparaît pas. Une consultation chez une ORL révélera qu’il s’agit en fait d’un cancer de la langue. Elle ne savait même pas que cela existait. Passé le choc, elle n’a plus qu’une seule idée en tête : tout faire pour s’en sortir.

12 février 2024

17:00

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Stéphanie : « Là, l’épée de Damoclès que tu avais sur la tête tombe »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Stéphanie. Stéphanie aimerait avoir un deuxième enfant. Parce qu’elle est atteinte d’une maladie génétique, elle doit recourir à une fécondation in vitro. Et parce qu’elle a la quarantaine, on lui demande de passer une mammo. Une première pour elle.

29 janvier 2024

{{ config.event.all }}

Paris

Emploi et reprise professionnelleAtelier

Rose Coaching Emploi 13 – Art thérapie

28 mars 202414h00 - 16h00

  Trouvez un autre moyen d'expression, laissez parler votre créativité, c'est l'objet de cette séance.

Bordeaux

Activité physiqueAtelier

1ère rencontre – APA

21 mars 202412h00 - 12h30

Débuter ou maintenir une activité physique pendant un cancer, c’est possible… à condition que celle-ci soit adaptée. Yann Franchet, intervenant en APA, vous rencontre en temps individuel pour élaborer avec vous vos besoins et votre accompagnement en fonction de votre parcours et de vos traitements. Il vous présentera également  les nombreux bienfaits de l'activité physique adaptée :  Renforcement musculaire, diminution de la sensation de fatigue, amélioration de l’état émotionnel…

Bordeaux

Angoisse et stressAtelier

Sophrologie

28 mars 202416h15 - 16h45

Sophrologie - Se trouver un lieu ressource imaginaire Grâce à différents exercices de respiration, d’écoute des sensations corporelles et de visualisation, la sophrologie vous aidera à traverser l’épreuve du cancer en vous apprenant à relâcher vos tensions, à expulser vos peurs et à accepter votre état d’être. C'est la voix douce de Jessica Mallet-Seznec, Sophrologue, qui vous guidera dans cette pratique.

Bordeaux

Estime de soiAtelier

Cycle thématique se réconcilier avec son corps-Nursing Touch

21 mars 202414h00 - 15h00

 Aujourd'hui, nous vous proposons de venir découvrir ou redécouvrir le "Nursing Touch" durant un atelier collectif. Cette méthode permet de réduire le stress et la douleur par l'effleurage de la peau. Nous vous invitons à venir seule ou en duo (conjoint, amie, fille, mère, une autre adhérente...) pour recevoir et offrir un moment de partage, donner de la douceur et du réconfort pour chacun et à tour de rôle.