Leucémie lymphoïde chronique

La leucémie lymphoïde chronique est une hémopathie maligne, une maladie qui prend naissance dans les cellules souches du sang. Elle se caractérise par une accumulation excessive dans la moelle osseuse, le sang, les ganglions lymphatiques et la rate d’un type de globules blancs, les lymphocytes B, devenus anormaux. Ce cancer est également qualifié de maladie du sang ou encore de maladie de la moelle osseuse.

En 2012, près de 4 500 nouveaux cas en France ont été détectés. Si les hommes sont davantage touchés que les femmes, l’âge moyen au moment du diagnostic est de 70 ans et le taux de survie à 5 ans est supérieur à 80%.

La leucémie lymphoïde chronique est très souvent découverte par hasard, lors d’une prise de sang.
Adapté à votre situation, le choix de votre traitement est établi par plusieurs médecins de spécialités différentes, s’appuyant sur les recommandations de bonne pratique.

Selon ses caractéristiques, la leucémie lymphoïde chronique peut relever d’une simple surveillance régulière, potentiellement pendant des années, ou de traitements médicamenteux. Dans ce cas, les traitements utilisés reposent sur l’immunochimiothérapie. Des thérapies ciblées voire, très rarement, une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (c’est-à-dire des cellules issues de la moelle osseuse d’un donneur) sont proposées.

Globale, votre prise en charge comprend les soins et soutiens complémentaires nécessaires pendant et après le traitement (soutien psychologique pour vous ou vos proches ou un accompagnement social). Vous êtes suivi par une équipe pluridisciplinaire de professionnels qui travaillent en lien avec votre médecin traitant. A l’issue des traitements, un suivi régulier visera à déceler des signes d’évolution de la maladie, et à traiter les éventuels effets indésirables tardifs des traitements.


En savoir plus avec l’Institut national du cancer

Le Guide Cancer Info en PDF

INCa