Soum de Toy : à chacune son sommet !

Amoureuse du pays Toy depuis des années, Francine Cazade-Salles, ancienne malade, propose des séjours en montagne pour reprendre pied.

Se dépasser grâce à Soum de Toy

Après avoir eu un cancer du sein en 2011, Francine Cazade-Salles a participé à un stage « A chacun son Everest », organisé par Christine Jamin dans les Alpes. Revenue transformée, galvanisée, cette bordelaise, tombée amoureuse de la vallée de Toy dans les Pyrénées, se lance un défi : « faire partager ces montagnes qui l’ont tant aidée à surmonter ses difficultés »  à d’autres femmes, comme elle, en rémission d’un cancer du sein.

« L’idée c’est de leur permettre de lâcher-prise durant une semaine », raconte-t-elle. De permettre aux femmes de faire le point sur elles-mêmes, loin du quotidien, de rencontrer et d’échanger avec d’autres femmes atteintes de la même pathologie, sans tabou ni jugement. Savoir qu’elles ne sont pas seules à traverser des moments difficiles, retrouver son corps, passer de l’imminence des traitements à une vie nouvelle, aide vraiment à reprendre confiance en soi et à provoquer LE déclic. Celui qui permettra de franchir une nouvelle marche et de continuer à avancer, différemment sûrement, mais boostées, gonflées à bloc, avec de nouvelles amies et tout en étant sûres et certaines de ce que nous ne voulons plus subir : loin le cancer ! ».

Bouger, s’écouter, se recentrer

Avec son cadre naturel, à deux pas du Cirque de Gavarnie, de la Brèche de Roland, des Cirques de Troumouse et d’Estaubé, le lieu, magique, à la fois paisible et serein, dégage une grande puissance. C’est dans le centre Ceveo, qui dispose d’un espace aqua-ludique chauffé et couvert, que les patientes en rémission posent leurs valises pendant une semaine.

Pour les accompagner sur le chemin de la rémission, l’accompagnement proposé par une équipe aux petits soins est global, à la fois psychologique et physique. On le sait, rien de mieux qu’une activité physique pour limiter les risques de récidive et récupérer des forces. Marcher dans cette nature préservée, s’initier à l’escalade, aux raquettes, se balader dans un traîneau à chiens, tout est fait pour optimiser la récupération et le bien-être. Car les massages, la réflexologie plantaire et faciale, l’art-thérapie, l’EMDR, sans oublier la méditation et le yoga, font également partie du programme, pour cultiver la zénitude et atteindre son « soum ». En patois, soum signifié sommet, et celui de Toy est tout simplement magique !

Céline Dufranc

EN SAVOIR PLUS
Pour en savoir plus : soumdetoy.fr
Séjour gratuit mais possibilité de faire un don à l’association.