Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Douleurs nociceptives et douleurs neuropathiques : c’est quoi la différence ?

{{ config.mag.article.published }} 8 août 2022

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}
Illustration : Marion Fayolle

Les douleurs liées au cancer sont complexes : certaines sont dites nociceptives, d’autres neuropathiques. Comment les reconnaître et les différencier ? Comment les soulager ? On vous donne quelques clés…

{{ config.mag.article.warning }}

L’origine

La douleur que l’on connaît le mieux est la douleur nociceptive. C’est celle que l’on ressent quand on se casse un os par exemple. En cancérologie, elle correspond à la douleur provoquée par la tumeur lorsque celle-ci envahit des tissus ; qu’il s’agisse de tissus sous-cutanés, d’organes ou d’os. Les tissus endommagés par la tumeur vont déclencher une réaction inflammatoire intense qui va stimuler des récepteurs particuliers appelés nocicepteurs. Leur stimulation va envoyer un signal au cerveau qui va générer une sensation de douleur.

Les douleurs neuropathiques sont, quant à elles, liées à une atteinte du système nerveux. Il peut s’agir de lésions ou d’un dysfonctionnement de structures nerveuses périphériques, comme les nerfs, mais aussi centrales, comme la moelle épinière ou le cerveau.

Les symptômes

Les douleurs nociceptives se manifestent souvent de façon lancinante et permanente, même lorsqu’on est au repos ou la nuit. Elles sont ressenties comme des sensations d’écrasement, de broiement ou de torsion.

Les douleurs neuropathiques sont plutôt ressenties comme des picotements, des fourmillements, des engourdissements, des démangeaisons, des brûlures ou des décharges électriques. Elles sont souvent associées à une sensibilité anormale dans la zone concernée : par exemple, un contact, ou un simple effleurement, génèrera une sensation désagréable voire douloureuse.

Les traitements

Les douleurs nociceptives sont prises en charge par des médicaments antalgiques en fonction de leur intensité. Les douleurs peu intenses peuvent être traitées par du paracétamol ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène. Si la douleur persiste, augmente rapidement, ou si elle est d’emblée très intense, on utilisera des opioïdes faibles (tramadol, codéine, opium) ou des opioïdes forts (morphiniques).

Les douleurs neuropathiques répondent en revanche mal aux antalgiques classiques. Leur prise en charge sera donc différente de celle des douleurs nociceptives et se fera indépendamment de leur intensité. Les douleurs neuropathiques peuvent être traitées par des médicaments habituellement prescrits comme anti-dépresseurs ou anti-épileptiques. Lorsqu’elles sont localisées, on pourra utiliser des dispositifs de neurostimulation électrique transcutanée (TENS) qui vont, par l’intermédiaire d’électrodes placées sur la peau, envoyer une impulsion électrique qui va masquer le signal douloureux. Des traitements locaux en patches ou par toxine botulique sont également indiqués. Les approches non médicamenteuses ont également une place importante dans la prise en charge des douleurs neuropathiques. On peut citer par exemple la kinésithérapie avec la rééducation sensitive, l’hypnose, la sophrologie, l’activité physique adaptée, la musicothérapie… Citons enfin la photobiomodulation, thérapie innovante moins connue reposant sur la lumière, qui soulage efficacement les douleurs neuropathiques localisées (par exemple, autour d’une cicatrice) ou plus étendues (comme les neuropathies induites par le chimiothérapie).

La particularité des douleurs liées au cancer réside dans le fait qu’elles sont multimorphes, c’est-à-dire que les deux types de douleurs peuvent s’associer au long du parcours de soin, soit par alternance, soit au même moment : on parle alors de douleurs mixtes. Leur prise en charge peut être complexe et demande de faire appel à différents professionnels de santé comme des médecins de la douleur, des kinésithérapeutes, des infirmières spécialisées, des psychologues, des pharmaciens cliniciens…

Emilie Groyer

Merci au Dr Antoine Lemaire, spécialiste de la douleur et des soins palliatifs, chef du pôle Cancérologie et Spécialités Médicales du Centre Hospitalier de Valenciennes, pour son aide dans l’écriture de cet article.

 


{{ config.mag.team }}

Emilie Groyer

Docteur en biologie, journaliste scientifique et rédactrice en chef du site web de Rose magazine

02:17

DouleursTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – Les douleurs neuropathiques, késako ?

Les douleurs neuropathiques empoisonnent la vie de 35 % des personnes touchées par un cancer. Quels sont les symptômes, à quoi sont-elles dues et surtout, quelles solutions existent pour les soulager ? Le Dr RoseUp, incarné par le Dr Kierzek, vous explique tout.

29 décembre 2023

83:00

Hormonothérapie {{ config.replay.label }}

Replay Café hormono – Tout savoir sur l’hormonothérapie

L’hormonothérapie est synonyme pour beaucoup de bouffées de chaleur, prise poids, douleurs articulaires, sécheresse vaginale et autres joyeusetés ! Comment vivre avec une hormonothérapie ? Comment adoucir ou éviter les effets secondaires ? Lors de ce webinaire, vous pourrez échanger avec le Dr Lucie Véron, gynécologue à Gustave Roussy, qui vous donnera des pistes pour mieux vivre avec les effets secondaires de votre traitement d'hormonothérapie.

8 décembre 2023

72:00

Douleurs {{ config.replay.label }}

Replay Webinaire kiné – Soulager les douleurs liées au cancer

Qu’elles soient d’origines musculaires, articulaires ou cicatricielles, les douleurs liées au cancer peuvent être soulagées par votre kiné. Jocelyne Rolland, kinésithérapeute et marraine du RKS (réseau des kinés du sein), vous explique comment.

10 novembre 2023

36:00

Douleurs {{ config.replay.label }}

Replay Atelier socio-esthétique – Soulager les neuropathies par le massage

Les traitements contre le cancer peuvent déclencher des neuropathies : ces picotements dans les doigts et les orteils, sources d'un inconfort important. Prescilia Wrobel, socio-esthéticienne, vous donne de précieux conseils et astuces pour soulager ces effets secondaires par l'automassage ou à l'aide d'accessoires adaptés.

18 août 2023

{{ config.event.all }}

En ligne

Atelier

Tricot

23 mai 202415h00 - 16h30

Une maille à l’endroit, une maille à l’envers… Pour destresser, rien ne vaut le tricot. Venez découvrir les bienfaits de la tricothérapie avec notre intervenante Camille !

Bordeaux

Atelier

Tricot avec les enfants

30 avril 202413h30 - 15h00

Nous vous proposons de venir partager un moment créatif entre ladies, animé par Audrey, bénévole de l'association Au sein des femmes. Un fois par mois, elle vous proposera un atelier autour du tricot, ouvert à toutes, des débutantes aux plus confirmées. Une maille à l’endroit, une maille à l’envers… Pour déstresser, rien ne vaut le tricot. Venez découvrir les bienfaits de la tricothérapie avec notre intervenante Audrey !  Si vous n'êtes jamais venue à la Maison RoseUp Bordeaux, merci de prendre rendez-vous pour effectuer votre entretien de première rencontre auprès de notre équipe avant toute inscription à un atelier.

Paris

Atelier

Tricot en autonomie

7 mai 202414h00 - 16h00

Une maille à l’endroit, une maille à l’envers… Pour destresser, rien ne vaut le tricot. Venez découvrir les bienfaits de la tricothérapie avec notre intervenante Delphine !

Paris

Atelier

Tricot en autonomie

28 mai 202414h00 - 16h00

Une maille à l’endroit, une maille à l’envers… Pour destresser, rien ne vaut le tricot. Venez découvrir les bienfaits de la tricothérapie avec notre intervenante Delphine !