{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique perte de cheveux détente et bien-être perte de sourcils ongles fragiles sport adapté au cancer cancer du sein perte des cils témoignage autour du cancer activité physique adaptée coronavirus maquillage gestion du stress cancer métastatique apa prenez la une focus cancer du sein être maman et avoir un cancer psycho reflexologie plantaire mastectomie  grossesse et cancer reconstruction mammaire coiffure essai clinique contre le cancer enfant cheveux

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > Témoignages > Romans > « À fleur de larmes », vibrant récit d’une « cancéreuse »

« À fleur de larmes », vibrant récit d’une « cancéreuse »

En 2009, la journaliste Anne-Laurence Fitère affronte une récidive de cancer. Elle raconte son quotidien avec talent et justesse, durant des mois, sur son blog. Ce « journal de bord d’une cancéreuse » est (enfin) publié in extenso.

Anne-Laurence Fitère était journaliste. Touchée par une récidive de son cancer, elle a tenu, de septembre 2008 à février 2009, un journal de bord de sa vie quotidienne. Et c’est bien la vie qui bruisse dans ce superbe ouvrage publié aujourd’hui, recueil de textes de son blog : l’amour d’abord, l’amour sous toutes ses formes. L’amour de son mari, devenu « grand chef » pour partir à l’assaut des tumeurs, enveloppant son épouse d’épices, aromates, légumes supposés anti-cancer ; l’amour de sa fille, Kiara, sa princesse qui avait 7 ans à l’époque du récit, câline, solaire ; l’amour des ses parents, de ses amis. L’amour qu’Anne-Laurence savait porter à chaque petit moment de vie, précieux, minuscule, l’attente du rayon de soleil se glissant dans la chambre, l’éclair au café dévoré « en douce », la magie inchangée de Noël, les fous rires…

On entend la voix d’Anne-Laurence à travers chaque page de ce livre – on retrouve l’acuité de son regard aussi quand elle analyse les rapports avec les médecins, les infirmières, les autres patientes. La douleur nue et l’angoisse des chimios, le moment où l’on est prête à abandonner, assommée par la souffrance qui ne cesse jamais, mais où l’on repart tout de même, portée par l’amour de sa famille et le désir de ne pas laisser ses enfants.

Tout est dit avec une économie d’émotions, la justesse ne cédant jamais à la plainte.

Anne-Laurence avait fondé en 2009 « La Maison du Cancer », premier site de soutien, d’information professionnel, sur la vie avec un cancer. Le but ? «  Créer un site rigoureux et non anxiogène, apporter une information de qualité aux malades et à leurs proches. Et faire tomber les tabous », nous confiait la journaliste en 2011 dans la première édition de Rose Magazine.

Anne-Laurence a quitté cette vie en octobre 2012. Sa voix porte encore.

Céline Lis-Raoux

A fleur de larmes, récit par Anne-Laurence Fitère. Edition « La collection privée du Capitaine », 12 euros.

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

{{ config.video.title }}


La boutique RoseUp


{{ config.mag.related }}

RoseUp Association

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2022 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}