{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragiles perte de sourcils perte des cils sport adapté au cancer activité physique adaptée maquillage Angoisse et stress liés au cancer cancer métastatique cancer du sein témoignage autour du cancer traitement du cancer reflexologie plantaire sourcils se coiffer après un cancer maquillage des cils emploi et cancer effets secondaires des traitements du cancer rose coaching emploi apa socio-coiffure sophrologie nutrition réflexologie retour au travail après un cancer

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > Article > Décryptage > La Minute du Dr RoseUp – L’hormonothérapie, késako ?

La Minute du Dr RoseUp – L’hormonothérapie, késako ?

L’hormonothérapie, traitement aux supers pouvoirs capable de réduire les risques de récidive des cancers hormonodépendants, est aussi redoutée pour ses effets indésirables. Mais comment ça marche ? Quelles solutions pour soulager les effets secondaires ? Le Dr RoseUp vous aide à y voir plus clair.

Aujourd’hui, tout, vous saurez tout sur : l’hormonothérapie. 

C’est quoi ?

Voilà un traitement doté d’un super pouvoir : il réduit considérablement le risque de récidive des cancers hormono-dépendants, notamment après un cancer du sein.  60 à 75% des femmes atteintes de ce cancer présentent en effet des tumeurs avec un récepteur aux œstrogènes, on dit alors qu’elles sont “hormonosensibles”.  Concrètement cela signifie qu’en présence de ces hormones, la croissance de la tumeur est stimulée. 

D’où l’intérêt de l’hormonothérapie !

Soyons clairs : ce n’est surtout pas un traitement à base d’hormones ! C’est au contraire un traitement qui va bloquer l’action des hormones et donc éviter de “nourrir” la tumeur.

Elle agit comment ?

Il y a trois types d’hormonothérapie :

– Les anti-œstrogènes, qui empêchent les œstrogènes de venir se fixer sur le récepteur de la tumeur. C’est le cas du Tamoxifène.

– Les anti-aromatases eux bloquent la production d’œstrogènes à partir des androgènes. C’est l’action par exemple du Létrozole ou de l’Exémestane.

– Enfin, il y a les analogues des hormones LH-RH.

Leur  travail, c’est d’empêcher la LH-RH de stimuler la production d’œstrogènes par les ovaires. La Goséréline ou encore la Triptoréline sont indiquées à cette fin.

Quelle hormonothérapie pour qui ?

  • Les anti-œstrogènes peuvent être prescrits aux femmes avant ou après la ménopause.
  • Les anti-aromatases sont eux surtout prescrits aux femmes ménopausées. Mais elles peuvent démarrer par des anti-aromatases et poursuivre avec des anti-oestrogènes. Ou inversement.

Ça se passe comment ?

Très simple : 1 comprimé à prendre chaque jour, mais pendant une longue durée : de 5 à 10 ans. Avec un bénéfice réel que toutes les études ont largement démontré mais aussi avec des effets secondaires parfois pénibles à supporter :  bouffées de chaleur, la fatigue, prise de poids, dérèglement du cycle menstruel chez celles qui ne sont pas ménopausée, sécheresse vaginale, … Parfois des douleurs ostéoarticulaires et de l’ostéoporose.

Faites confiance à votre équipe soignante ! 

Elle est là pour évaluer – avec vous- les bénéfices-risques de votre traitement et pour vous proposer des solutions contre ses effets indésirables, donc… n’hésitez pas à en parler !

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

{{ config.video.title }}


La boutique RoseUp


{{ config.mag.related }}

5 décembre 2022

Témoignage

Alexandra, Jeannette et le père Noël

5 septembre 2022

Conseil

Bien gérer sa thérapie orale

RoseUp Association

Face aux cancers, osons la vie !

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2023 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}