Accueil Article Actualité

Actualité

Comme chaque année, le congrès européen de cancérologie de l’ESMO a été l’occasion de présenter les dernières avancées dans le domaine du cancer du sein. Pour cette édition 2021, les principaux sous-types sont concernés : triple négatifs, HER2+ et hormonodépendants. On fait le point avec le Dr Tredan, coordonnateur du Département de cancérologie médicale au centre Léon Bérard (Lyon).
Alors que la campagne de rappel vaccinal contre le Covid-19 est élargie aux proches des personnes immunodéprimées, la HAS déconseille l'usage du vaccin à ARNm Moderna dans cette indication.
Dans le cadre du prestigieux congrès européen d'oncologie de l'ESMO, RoseUp et Kantar Health présentent deux posters sur l'incidence et l'impact du chemofog chez les femmes atteintes de cancer du sein. Une première pour l'association qui espère ainsi sensibiliser les professionnels de santé et les pouvoirs publics à ce trouble encore mal connu.
Aujourd'hui, le droit à l'oubli est calculé en fonction des données de survie des personnes touchées par un cancer. Agnès Dumas, sociologue, propose une nouvelle approche pour faire bouger les lignes : prendre en compte l'impact qu'un refus d'accès à l'emprunt peut avoir sur la vie des personnes concernées.
La désescalade thérapeutique est un enjeu majeur de l’oncologie de demain. Pour y parvenir, l’Institut Curie mise sur l’intelligence artificielle. On vous explique.
Dans un avis publié ce jour, la HAS complète les recommandations émises la semaine dernière par le ministère concernant le rappel vaccinal. L'autorité de santé préconise une nouvelle dose aux personnes de plus de 65 ans ou souffrant de comorbidités. Les personnes atteintes d'un cancer hématologique ou en progression sont concernées.
En septembre, une campagne de rappel vaccinal sera lancée auprès "des plus fragiles et des plus âgés". Pourquoi ? Qui est concerné ? Quelles seront les modalités ? La Task Force Interministérielle Vaccin apporte des précisions.
L'étude CANTO-Cog, coordonnée par le Pr Joly, démontre que les troubles cognitifs démarrent avant même les traitements contre le cancer et se prolongent après leur arrêt. Ces résultats contribueront à la publication de recommandations européennes pour une meilleure prise en charge de cette problématique.
Le Trodelvy, un médicament innovant qui permet de prolonger la survie des femmes atteintes d'un cancer du sein triple négatif en condition métastatique, sera accessible en France sans restriction à partir de novembre. Un mois de gagné sur les prévisions. Une victoire obtenue grâce à la mobilisation du collectif #MobilisationTriplettes et de RoseUp.
Selon une étude publiée dans Annals of Oncology par le centre de lutte contre le cancer Léon Bérard, 2 doses de vaccin confère une bonne protection aux personnes atteintes de cancer. Les patients touchés par un cancer hématologique restent toutefois à haut risque.