Actualité

De nouvelles cibles pourraient bien améliorer l'efficacité de l'immunothérapie. C'est ce que révèlent les derniers essais cliniques présentés à l'ASCO cette année. On fait le point avec le Dr Judith Michels, oncologue médical à Gustave Roussy (Villejuif).
Comme chaque année, le congrès international de cancérologie de l’ASCO a été l’occasion de présenter les dernières avancées dans le domaine du cancer du sein. Pour cette édition 2021, les principales annonces concernent la lutte contre la récidive des cancers localisés.
Elles sont des centaines de femmes atteintes d'un cancer du sein triple négatif métastatique à attendre le Trodelvy, ce traitement qui leur permettrait de gagner quelques précieux mois de vie. Les membres du collectif Mobilisation Triplettes se battent pour obtenir plus de doses de la part du laboratoire américain Gilead. RoseUp soutient leur appel à l'aide.
En novembre 2019, les Maisons Rose démarraient un programme d'accompagnement dédié aux femmes atteintes d'un cancer métastatique. Un an après son lancement, le bilan - plus que positif - de cette première édition conduit RoseUp à poursuivre cet accompagnement et à le renforcer.
C'est au détour d'un shooting que la photographe Nathalie Kaïd découvre que le tatouage peut contribuer à réparer l'image détériorée que certaines femmes ont d'elles après une mastectomie. En 2016, elle crée l'association Soeurs d'Encre by Rose Tattoo pour aider ces femmes à se "réparer". Si le succès est au rendez-vous auprès des premières concernées, Nathalie a dû batailler pour que sa démarche soit reconnue dans le domaine médical.
Pour les protéger indirectement du Covid-19, les proches de personnes immunodéprimées pourront dorénavant se faire vacciner. Qu'entend-on par "proche" ou "immunodéprimé" ? On a décrypté ça pour vous.
Le Ministère de la Santé recommande une 3ème dose de vaccin à ARNm pour les personnes sévèrement immunodéprimées, parmi lesquels les malades atteints d'un cancer hématologique.
Une étude s'intéresse pour la première fois à l'innocuité des vaccins anti-Covid chez les personnes atteintes de cancer traitées par immunothérapie. Les résultats sont rassurants mais demandent à être confirmés par des essais cliniques plus importants.
Aujourd'hui, notre association souffle ses 10 bougies. L'occasion de feuilleter ensemble un album de souvenir.
Cela faisait 30 ans que le cancer de l'endomètre n'avait pas bénéficié d'une avancée thérapeutique. C'est désormais chose faite avec la combinaison d'une immunothérapie et d'une thérapie ciblée qui augmente considérablement la survie des femmes touchées par ce cancer.