Actualité

Aujourd'hui, le droit à l'oubli est calculé en fonction des données de survie des personnes touchées par un cancer. Agnès Dumas, sociologue, propose une nouvelle approche pour faire bouger les lignes : prendre en compte l'impact qu'un refus d'accès à l'emprunt peut avoir sur la vie des personnes concernées.
La désescalade thérapeutique est un enjeu majeur de l’oncologie de demain. Pour y parvenir, l’Institut Curie mise sur l’intelligence artificielle. On vous explique.
Dans un avis publié ce jour, la HAS complète les recommandations émises la semaine dernière par le ministère concernant le rappel vaccinal. L'autorité de santé préconise une nouvelle dose aux personnes de plus de 65 ans ou souffrant de comorbidités. Les personnes atteintes d'un cancer hématologique ou en progression sont concernées.
En septembre, une campagne de rappel vaccinal sera lancée auprès "des plus fragiles et des plus âgés". Pourquoi ? Qui est concerné ? Quelles seront les modalités ? La Task Force Interministérielle Vaccin apporte des précisions.
L'étude CANTO-Cog, coordonnée par le Pr Joly, démontre que les troubles cognitifs démarrent avant même les traitements contre le cancer et se prolongent après leur arrêt. Ces résultats contribueront à la publication de recommandations européennes pour une meilleure prise en charge de cette problématique.
Le Trodelvy, un médicament innovant qui permet de prolonger la survie des femmes atteintes d'un cancer du sein triple négatif en condition métastatique, sera accessible en France sans restriction à partir de novembre. Un mois de gagné sur les prévisions. Une victoire obtenue grâce à la mobilisation du collectif #MobilisationTriplettes et de RoseUp.
Selon une étude publiée dans Annals of Oncology par le centre de lutte contre le cancer Léon Bérard, 2 doses de vaccin confère une bonne protection aux personnes atteintes de cancer. Les patients touchés par un cancer hématologique restent toutefois à haut risque.
Le laboratoire MSD vient d'annoncer que le pembrolizumab améliore la survie globale des femmes atteintes d'un cancer du sein triple négatif métastatique. Une annonce qui permet aux oncologues de prescrire enfin cette immunothérapie. Sous certaines conditions...
Le projet de loi rétablissant et complétant l’état d’urgence sanitaire a été définitivement adopté par le Parlement dans la nuit du dimanche 25 au lundi 26 juillet. Le texte prévoit l’extension du pass sanitaire dans les hôpitaux et les centres de soins.
En raison de ses effets indésirables, l'hormonothérapie est abandonnée par une majorité de femmes touchées par un cancer. Pour lutter contre cette inobservance, Gustave Roussy mise sur l'impression 3D.