{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragiles perte de sourcils perte des cils sport adapté au cancer activité physique adaptée maquillage cancer du sein Angoisse et stress liés au cancer témoignage autour du cancer cancer métastatique traitement du cancer coiffure cheveux reflexologie plantaire apa emploi et cancer rose coaching emploi effets secondaires des traitements du cancer socio-coiffure sophrologie nutrition coronavirus réflexologie retour au travail après un cancer

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > Les cancers > Fiche cancer > Myélome multiple

{{ config.roseup.cancersheets }}

Cancer du col de l’utérus Cancer de la thyroïde Cancer du testicule Cancer du sein Cancer du rein Cancer du rectum Cancer de la prostate Cancer du poumon Cancer du pancreas Cancers de l’œsophage Cancer du côlon Cancer de l’ovaire Cancer du foie Cancer de l’estomac Cancer de l’endomètre Cancer de la vessie Leucémies aiguës Cancers des voies aérodigestives supérieures Cancers chez l’enfant Tumeurs du cerveau Leucémie lymphoïde chronique Lymphome hodgkinien Lymphome non hodgkinien
Myélome multiple
Mélanome de la peau
{{ config.mag.categories }}
Fiche cancer
{{ config.mag.tags }}
focus myélome multiple

Le myélome multiple est une hémopathie maligne, une maladie naissant dans les cellules souches du sang, aussi appelée cancer de la moelle osseuse ou maladie de Kahler. Le myélome se caractérise par la prolifération excessive dans la moelle osseuse d’un type de globule blanc nommé plasmocyte.
En 2012, environ 5 000 nouveaux cas de myélome ont été détectés en France. Ce cancer survient généralement vers 70 ans pour les hommes et 74 ans pour les femmes.

Souvent, la maladie devient chronique, alternant phases de rémissions et de rechutes. Lorsque le myélome a évolué, il peut provoquer des signes cliniques et/ou biologiques qui permettent de suspecter sa présence.

Adapté à votre situation, le choix des traitements est établi par plusieurs médecins de spécialités différentes. Si la maladie ne génère aucun signe clinique ou biologique, seule une surveillance régulière est généralement nécessaire.

Pour les personnes de moins de 65 ans (ou éligibles à l’autogreffe), on recourt fréquemment à des traitements médicamenteux associés à une autogreffe de cellules souches dans votre moelle osseuse.

Pour ceux qui ont plus de 65 ans (ou non éligibles à l’autogreffe), des traitements médicamenteux sont généralement proposés.

Vous serez pris en charge par une équipe pluridisciplinaire de professionnels qui travailleront en collaboration avec votre médecin traitant. Global, votre suivi comprend tous les soins et soutiens complémentaires nécessaires pendant et après les traitements (soutien psychologique pour vous et vos proches ou un accompagnement social).


En savoir plus avec l’Institut national du cancer

Le Guide Cancer Info en PDF

INCa

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

La boutique RoseUp


{{ config.mag.related }}

5 novembre 2019

Décryptage

Myélome : L’espoir des CAR-T cells

RoseUp Association

Face aux cancers, osons la vie !

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2022 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}