« Quatorze millimètres »…

Du 16 mai au 1er juin, le théâtre des Beaux-Arts à Bordeaux donne le spectacle « Quatorze millimètres », un one woman show écrit par Catherine Michaud et interprété par Sandrine Bourreau. Un texte vif, lumineux, écrit d’une traite par une femme que le désir et le plaisir « guérissent » de son cancer du sein. Une histoire de libération et un hymne à la vie.

14 millimètres - roseupassociation

« Toutes les filles rêvent d’être malignes.
D’abord dans maligne, il y a ma ligne et on rêve toutes d’être ultra minces,
D’avoir la ligne, un corps de mannequin, un peu androgyne.
Pas trop de fesses, pas trop de seins, juste ce qu’il faut pour rester féminine, sans
être aguicheuse mais quand même il faut que les mecs se retournent sur vous. »

Voilà comment Catherine Michaud ouvre son récit, qui sera interprété du 16 mai au 1er juin par la comédienne Sandrine Bourreau, au théâtre des Beaux-Arts de Bordeaux. Dans « Quatorze millimètres », l’auteure décrit le retour à la vie d’une femme fracassée par un cancer du sein, une mastectomie et une séparation. Il y est donc question d’absences à surmonter, de deuils à faire, mais surtout de vie à croquer. Car grâce à Pierre, comédien apparu comme par magie dans sa vie, la narratrice redécouvre la saveur des caresses, des baisers, du jazz, de la cuisine, de l’amour en somme. Grâce à Pierre et quoi qu’il arrive ensuite, « le processus de guérison absolue et définitive était en marche ».

Vibrant, syncopé, sensuel, le texte est gourmand, « plein d’appétits », indique Loïc Rojouan, le metteur en scène. Après chaque représentation, des « bords de scène », temps d’échanges avec le public, seront organisés et vous pouvez d’ores et déjà réserver vos places sur https://www.facebook.com/TheatredesBeauxArts/ Vous pourrez aussi acheter le livre, paru à compte d’auteur (12€ + frais de port), en guettant l’ouverture d’une page Facebook dédiée sur https://www.facebook.com/catherine.michaud.5201

Catherine Michaud et Loïc Rojouan espèrent bien que la pièce fera le tour de la France. Nous aussi !

Béatrice Lorant