Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragilisés par le cancer sport adapté au cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

« Cette femme, c’est mon épouse. Je ne pouvais pas ne pas l’aimer ! »

{{ config.mag.article.published }} 12 juin 2015

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}
Loïc, 41 ans, informaticien, marié depuis dix-huit ans

Loïc, 41 ans, informaticien, marié depuis dix-huit ans ne voit que la beauté de sa femme, malgré sa boule à zéro.

{{ config.mag.article.warning }}

Pendant quinze mois, j’ai vu Chrystelle souffrir, pour manger, bouger. Je l’ai vue refuser obstinément les conséquences du cancer et des traitements. Je l’ai regardée déployer des trésors d’énergie et d’ingéniosité pour paraître le plus en forme possible et coquette, malgré la métamorphose physique, et pour rester une amante, envers et contre tout. J’ai vu son incroyable capacité à transformer des moments difficiles en grands délires.

Comme cette fois où, pour rire de sa boule à zéro, elle s’est déguisée en M. Propre et m’a demandé de la prendre en photo bras croisés sur son T-shirt blanc, une boucle d’or à l’oreille et le sourire aux lèvres. Elle craignait mon regard, elle me l’avait avoué. Mais je ne voyais en elle que la beauté de son âme forte, la noblesse de son corps en lutte. Comment ne pas admirer une guerrière pareille ? Souvent, je me suis dit, avec orgueil et plaisir : « Cette femme, c’est mon épouse. »  Je ne pouvais pas ne pas l’aimer !


{{ config.mag.team }}

Emilie Groyer

Docteur en biologie, journaliste scientifique et rédactrice en chef du site web de Rose magazine

Relation avec les prochesQuestion/Réponse

Cancer et psycho : « Comment faire comprendre à mes proches que je ne veux pas parler de la maladie ? »

Depuis qu'elle leur a annoncé son cancer, les amis de Kate ne lui parlent plus que de ça : où en sont ses traitements, a-t-elle des effets secondaires... Elle sait qu'ils s'inquiètent pour elle mais elle aimerait parler d'autre chose quand elle les voit. Comment leur faire comprendre sans les froisser ? Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, la conseille.

17 juin 2024

21:38

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Aurélie : « J’ai compris ce que c’était que d’être aimée à ce moment-là »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire d’Aurélie. C’est au cours d’un examen gynécologique de routine qu’on lui découvre des masses au niveau de l’utérus. Une mauvaise nouvelle qui tombe d’autant plus mal, qu’elle vient de rencontrer un homme charmant. Est-ce que cette annonce signera la fin de cette belle histoire ?

20 mai 2024

L’actu RoseUpActualité

Pendant votre cancer, RoseUp est aussi là pour aider vos proches à être acteurs à vos côtés !

Dès aujourd’hui, vos proches peuvent bénéficier d’une nouvelle offre d’accompagnement en ligne gratuit sur M@ Maison RoseUp.

7 mai 2024

21:44

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Anne : « Je suis comme Alice au Pays des Merveilles qui tombe dans le terrier du Lapin Blanc »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Anne. C’est en vacances, en plein mois d’août, qu’elle sent une boule dans son sein. Elle décide de ne pas écouter une voix intérieure qui la taraude et qui lui répète « Regarde là ! ». Elle esquive, tergiverse, jusqu’à ce qu’un torticolis la pousse à aller voir un médecin. Anne ressort de la consultation avec une ordonnance non pas pour une séance de kiné mais pour effectuer la toute première mammographie de sa vie. Le mot « cancer » est prononcé. La voilà propulsée dans une autre dimension.

6 mai 2024

{{ config.event.all }}

Bordeaux

Bien-être et évasionTemps d'échange

Goûter mensuel

25 juillet 2024 • 15h00 - 16h30

Nous vous invitons à un goûter mensuel au sein de la Maison RoseUp de Bordeaux. Convivialité et bonne humeur sont au rendez vous pour ce temps de partage entre adhérentes.