{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragiles perte de sourcils perte des cils sport adapté au cancer activité physique adaptée maquillage cancer du sein Angoisse et stress liés au cancer témoignage autour du cancer cancer métastatique traitement du cancer coiffure cheveux reflexologie plantaire apa emploi et cancer rose coaching emploi effets secondaires des traitements du cancer socio-coiffure nutrition sophrologie coronavirus réflexologie retour au travail après un cancer

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > Article > Portfolio > “Quel est votre film totem ?” – Épisode 6 : Pour Laëtitia c’est Seven
Photo : Éric Garault

“Quel est votre film totem ?” – Épisode 6 : Pour Laëtitia c’est Seven

Au Panthéon du 7è art, une œuvre vous a-t-elle aidée, inspirée, donné de l’espoir ? Laëtitia a choisi ce film de David Fincher, sorti en 1995. Parce que ce thriller illustre bien ce qu’elle a vécu face à son cancer…

Quand on se voit annoncer un cancer, on entre de plain-pied dans un thriller. On ne sait pas où l’on va et on ne sait pas non plus si ça va bien se finir. Le suspense, c’est avec ça que l’on doit vivre ! Ce qui se rapproche le plus de ce que j’ai vécu au long des traitements, c’est Seven. L’histoire est celle d’un psychopathe inspiré par les 7 péchés capitaux.

« Psychopathe ? J’ai pu l’être durant mes traitements. Un jour normale, et le lendemain pétant les plombs »

Psychopathe, j’ai pu l’être : un jour normale, et le lendemain pétant complètement un câble. De la colère ? évidemment que j’en ai eu ! De l’orgueil aussi. Je voulais continuer de tout gérer, comme si de rien n’était… Et en même temps je me laissais aller à des moments de paresse absolue. Plus d’énergie. L’envie ? Des envies, plutôt. J’en avais plein, mais inaccessibles. Ça allait souvent avec la gourmandise d’ailleurs ! La luxure m’est tombée dessus. Avec les traitements, je n’avais plus de libido ; jusqu’à ce que je croise les beaux yeux d’un homme derrière un masque. Je ne pensais pas pouvoir ressentir un tel désir à ce moment-là. Je me suis sentie… tellement vivante ! Aujourd’hui, je suis une maman solo de 3 enfants qui assume totalement ses choix, bien décidée à croquer la vie avant qu’elle ne me croque !

À LIRE : Retrouvez tous les épisodes de notre série « Vive le cinéma ! ».

Propos recueillis par Sandrine Mouchet
Photos d’Éric Garault

Remerciements au studio SwissMiss Paris

Retrouvez cet article dans Rose Magazine (Numéro 22, p. 58)

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

{{ config.video.title }}


La boutique RoseUp


{{ config.mag.related }}

RoseUp Association

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2022 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}