Coeur de Lys dans le grand bain!

Angélique de Rocquiny, créatrice de la marque de lingerie Coeur de Lys, lance, ce printemps, avec le site de vente par correspondance Blancheporte, une gamme de maillots de bain adaptés. Elle nous raconte l'aventure.

Modèle deux pièces à pois. © Blancheporte

« Pourquoi moi ? Je ne suis pas une spécialiste du maillot de bain…»  a demandé Angélique de Rocquigny à Blancheporte, lorsque l’entreprise de vente à distance de vêtements l’a contactée pour réaliser une collaboration à l’approche de l’été. « Ils m’ont dit qu’ils avaient énormément aimé mon profil, ce que je faisais, ce que je véhiculais, et ce que je soutenais » ajoute la créatrice de la marque Cœur de Lys.

A Rose Magazine nous connaissons bien Angélique : en 2018, sa ligne de lingerie post-opératoire est le « coup de cœur » du RoseUp Prix de l’Entrepreneuse. Atteinte d’un cancer du sein en 2011, elle déplore l’absence de sous-vêtements adaptés, beaux et de qualité. Trois ans plus tard, elle lance sa propre marque, tout en coton bio, sans armature ni élastique apparent. Sa collection avec Blancheporte, disponible actuellement, signe une entrée dans le grand bain pour sa petite marque.

Pareo coeur de lys - blancheporte
Foulard imprimé « Graphique »,  © Blancheporte

Des maillots adaptés…

Maillots de bain une ou deux pièces, paréo colorés et aériens… Lorsqu’Angélique dessine la collection, elle s’inspire des témoignages de femmes opérées pour répondre au mieux à leurs besoins : « Certaines ne voulaient pas bronzer suite à la radiothérapie par exemple, donc j’ai insisté pour faire des maillots montants… Des soutiens-gorge zippés sur l’avant. Et évidemment des hauts avec brassière intégrée pour les prothèses…».

 

…et accessibles

Maillot de bain une pièce post opératoire - collaboration Coeur de Lys Blancheporte
Maillot de bain une pièce ceinture pois, © Blancheporte

Un maillot de bain une pièce à moins de 40 euros, un haut à 25 euros… Collaborer avec Blancheporte a permis à Angélique de Rocquigny de proposer des prix très attractifs : « Comme il s’agit d’une grande entreprise, les tissus sont à des tarifs très intéressants. C’est important pour moi, de pouvoir permettre à des gens qui n’ont pas forcément les moyens de s’offrir quelque chose de joli. » La chef d’entreprise parle de cette collaboration avec enthousiasme. Habituée à évoluer seule, elle reconnaît avoir « adoré travailler en équipe ».

 

La collection de maillots de bain, sortie il y a plus d’une semaine et disponible sur le site internet de Blancheporte, rencontre déjà beaucoup de succès.

Pauline Fricot