Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Assurance emprunteur : Le Sénat adopte deux amendements essentiels initiés par RoseUp !

{{ config.mag.article.published }} 27 janvier 2022

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Hier, le Sénat a adopté 2 propositions initiées par RoseUp : le droit à l'oubli à 5 ans et la suppression des questionnaires médicaux. Mais rien n'est encore gagné. Nous avons besoin de vous : mobilisez vos Députés avant le vote du texte le 3 février !

{{ config.mag.article.warning }}

Chère amie, adhérente RoseUp,

Comme vous le savez, RoseUp, votre association, est très mobilisée sur la défense des droits des personnes touchées par un cancer, notamment sur l’accès à l’emprunt.

Nous militons et agissons depuis la création de RoseUp il y a 10 ans pour faire avancer les choses. Il nous paraît plus que jamais indispensable que les pouvoirs publics interviennent pour assurer l’équité entre les Français et permettre ainsi à toutes les personnes ayant ou ayant eu un problème de santé, comme nous tous malades de cancer, de reprendre le cours de leur vie.

Rien n’est encore gagné

Une première étape a été franchie en 2016 avec l’adoption du droit à l’oubli qui permet à une personne guérie d’un cancer de ne plus déclarer son cancer passé 10 ans après la fin des traitements pour les adultes et 5 ans pour les plus jeunes.

Depuis plusieurs mois maintenant, nous militons et agissons d’une part pour un droit à l’oubli à 5 ans pour tous et pour la suppression des questionnaires médicaux.

Hier, le Sénat nous a entendus. C’est une première étape mais rien n’est encore gagné. Reste maintenant à convaincre les Députés dans la perspective de l’examen du texte en commission mixte paritaire jeudi 3 février.

Nous avons besoin de vous

Nous vous sollicitons donc à nouveau pour demander à votre député – le vôtre seulement – de maintenir le texte voté hier au Sénat afin que ces avancées historiques soient définitivement votées par le Parlement avant fin février.

Comment ? De deux façons :

  1. En lui adressant dès à présent un mail reprenant le texte ci-dessous.
  2. En allant à sa rencontre sur les marchés ce week-end, campagne électorale oblige, afin de le solliciter directement. N’hésitez pas, s’il est d’accord, à poster une petite vidéo sur vos réseaux.

Si vous ne connaissez pas le nom de votre député, les renseignements se trouvent ici : Trouver le nom de son Député.

L’adresse mail du député se trouve sur chaque fiche biographique ci-dessus. Le modèle est toujours le même : prénom+nom@assemblee-nationale.fr.
Ex. pour Jeanne Dupont : jeanne.dupont@assemblee-nationale.fr

Et surtout, merci de bien indiquer dans votre mail vos coordonnées postales.

N’hésitez pas à demander à vos amis et vos proches d’en faire de même.

Un grand merci pour votre mobilisation à nos côtés.

Bien fidèlement,

Isabelle Huet, Directrice de RoseUp


Modèle de mail

OBJET DU MAIL : URGENT – Titre 2 de la PPL Lemoine sur l’assurance-emprunteur

TEXTE DU MAIL :

Vos prénom et nom
Votre adresse postale (C’est très important ! il faut que le député se sente lié par son électorat)

 

Madame la, Monsieur le Député,

Je me permets d’attirer votre attention sur les dispositions relatives au droit à l’oubli et à la suppression de la sélection médicale votées au Sénat dans le cadre de la proposition de loi relative à l’assurance-emprunteur déposée par P. Lemoine et O Becht.

Faute d’avancées significatives obtenues dans le cadre conventionnel AERAS depuis 5 ans, il est indispensable que le législateur intervienne pour réguler un marché de l’assurance à la dérive et mettre fin à la double peine subie par les anciens malades de cancer qui se voient imposer refus, exclusions de garanties et très lourdes surprimes de longues années après la fin de leurs traitements. Il s’agit de nous permettre de conserver toute notre place dans la société. Ce sont près de 4 millions de personnes qui sont concernées et qui comptent sur vous.

Je souhaiterais donc vous demander de maintenir les dispositions issues du Sénat aux articles 7 (droit à l’oubli à 5 an pour les personnes atteintes de cancer et de maladies chroniques) et suppression de la sélection médicale (article 7bis).

Vous remerciant par avance pour votre bienveillante attention, je vous prie d’agréer, Monsieur/madame le Député, l’expression de mes salutations respectueuses,

Votre signature


{{ config.mag.team }}

Isabelle Huet

Directrice générale de RoseUp association

L'après cancer

Accès à l’emprunt : menace sur le droit à l’oubli

Après un long combat, RoseUp est parvenue à faire inscrire le droit à l’oubli dans la loi en 2016. Depuis 2022, le délai d’accès est passé de 10 à 5 ans. Aujourd’hui, ce droit est menacé par la convention AERAS (Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé). Isabelle Huet, directrice générale de l’association, monte au créneau pour rappeler l’importance et la nécessité de préserver cet acquis.

12 septembre 2023

EmpruntBonne idée

Accès à l’emprunt bancaire après un cancer : un outil simple pour s’y retrouver

Vous avez ou avez eu un cancer et vous souhaitez emprunter mais vous êtes perdu parmi toutes les dispositions existantes ? Nous avons créé un outil simple pour vous permettre de connaître vos droits en répondant à quelques questions seulement.

9 février 2023

Droit à l'oubliTout savoir sur

Droit à l’oubli : explications en images

Vous avez ou avez eu un cancer et vous souhaitez emprunter ? Vous vous demandez si vous serez soumise à une surprime, si vous devez répondre au questionnaire de santé ? On répond à toutes vos questions dans cette infographie.

25 janvier 2023

57:00

Emprunt {{ config.replay.label }}

Replay webinaire – Emprunter après un cancer

Après un long combat, notre association RoseUp a obtenu que le droit à l’oubli soit réduit à 5 ans après la fin des traitements et que le questionnaire médical soit supprimé (sous certaines conditions). Vous êtes aujourd’hui nombreuses à nous interroger sur ses conditions d’accès : Qu’entend-on par « fin des traitements » ? L’hormonothérapie est-elle considérée comme un « traitement » ? Puis-je en bénéficier si je suis atteinte d’un cancer métastatique ? Isabelle Huet, Directrice Générale de l’association, répond à toutes ces questions et bien d’autres au cours de ce webinaire spécial.

16 novembre 2022

{{ config.event.all }}

En ligne

Emprunt

Droit à l’oubli, accès à l’emprunt : on vous répond !

18 octobre 202218h00 - 19h30

Le droit de ne plus déclarer son cancer à l’assureur dans le cadre d’une assurance bancaire. Mais dans quel délai ? Qu’est-ce-que la « grille de référence » ? Pour les prêts jusqu'à quel montant ?