Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer sport adapté au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Une équipe de malades de cancer à l’assaut du Raid Amazones

{{ config.mag.article.published }} 6 novembre 2019

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Maud, Véronique et Carine ont surmonté l’épreuve de la maladie. Elles décident de se lancer ensemble dans une belle aventure sportive. En octobre 2019, elles se sont envolées au Vietnam pour participer au Raid Amazones. Rencontre avec ce trio intrépide.

{{ config.mag.article.warning }}

Difficile d’imaginer, lorsque l’on voit ses trois sportives en pleine action, que l’aventure de cette équipe de femmes débute dans un couloir d’hôpital. Véronique est une grande sportive, adepte du grand air et de la nature. Originaire de la région de Grenoble, elle est indissociable de la montagne: fouler le sol rocailleux, admirer les paysages, c’est ce qui lui permet de respirer et de s’évader.

Pourtant, lorsqu’elle découvre son cancer du sein en 2013, impossible de trouver une association sportive qui réponde à ses attentes : « Même malade, je continuais à faire beaucoup de sport. C’est ce qui m’a permis de tenir ! J’ai  perdu mes cheveux pendant une sortie de ski randonnée.  Je faisais cela avec mes amis mais j’avais l’impression d’être un poids. Je voulais trouver un endroit où je pouvais partager ce qu’il m’arrivait », raconte Véronique.

La montagne comme remède à la maladie

Après un stage au sein de « Chacun son Everest » , elle saute le pas et lance l’association « Des Sommets pour Rebondir ». Fondée en 2014, elle permet à des femmes confrontées au cancer d’accéder aux activités de montagne : « Je voulais trouver le moyen de transmettre mon énergie », explique Véronique. Une fois par mois, l’organisation – en partenariat avec le bureau des guides et accompagnateurs de Grenoble – propose différentes sorties pour tous les niveaux, qui varient en fonction des saisons et surtout, qui s’adaptent aux participantes. Ski de fond, raquettes, escalade ou encore randonnées sont au programme.

raid-amazones-vietnam-rosemagazine-roseupassociation-03

C’est par le biais de l’association que les trois femmes se rencontrent. Carine rejoint ses rangs en 2017, Maud en 2018: « Quand j’avais mon cancer du sein, j’ai fait de la gymnastique adaptée, je n’ai pas du tout aimé, explique Maud. J’ai découvert le projet de Véronique grâce à une affiche dans les couloirs de l’hôpital. Je suis rentrée dans l’association alors que j’étais encore sous traitement. Ça m’a beaucoup aidé de voir ces femmes qui avaient vaincu la maladie. Je me disais que ça serait moi dans peu de temps !  »

« L’intitulé « amazones » nous correspondait bien car on avait toutes une paire de seins plus ou moins complète », Maud

Une fois par an, « Des sommets pour Rebondir » embarque ses adhérentes dans une « folle ascension ». En 2018, elles partent à l’assaut de la chaîne du Mont Rose qui culmine à 4 000 mètres, entre la France et l’Italie. C’est le déclic, les trois comparses se rendent compte qu’elles partagent toutes l’envie de réaliser un raid : « J’avais rêvé de cela quand j’étais au fond de mon lit, à ne pas savoir si j’allais survivre. Je me suis dit que si je m’en sortais, je réaliserai ce rêve », raconte Maud. Au printemps 2019, elles s’inscrivent pour participer au Raid Amazones 2019 : « L’intitulé « amazones » nous correspondait bien car on avait toutes une paire de seins plus ou moins complète, sourit Maud, et puis l’association est toute petite, sans budget. On s’est dit que la course permettrait de la faire connaître et de la développer ».

raid-amazones-vietnam-rosemagazine-roseupassociation-04

L’envie de se dépasser

Côté pratique, il faut s’activer pour trouver les 12 000 euros nécessaires à leur participation. Après des heures de démarches et de recherche, les trois femmes atteignent leur but et réussissent  à se faire financer leurs billets d’avion par Ozalys, une gamme de produits de beauté conçue pour les femmes touchées par le cancer. En ce qui concerne la partie sportive, elles s’entraînent de leur côté, et lorsque leurs emplois du temps le permettent, elles se retrouvent sur les quais de l’Isère.

En Asie, les trois sportives se découvrent des traits de personnalité et des aptitudes qui leur permettent de se compléter : « Véronique est super forte en course à pied, Karine est très endurante et moi, j’ai un côté un peu bourrin qui permettait de donner un coup de fouet ». Très mauvaises en canoë, elles explosent les records avec l’épreuve de « run and ride », qui consiste à alterner, toutes les 1 minute 30, pendant 26 kilomètres, entre course à pied et vélo. Durant toute la compétition, l’équipe s’épaule, et chacune aide l’autre à se dépasser. Elles terminent 14ème mais peu importe le résultat : « Nous sommes parties dans l’idée de nous confronter à un monde sportif différent de celui de l’association. Nous voulions nous prouver que l’on pouvait être en compétition avec des personnes qui n’avaient pas été malades », développe Maud.

raid-amazones-vietnam-rosemagazine-roseupassociation-05

Une amitié sous le signe du sport

Au-delà de l’aspect sportif, c’est la découverte qui prend le dessus. Nouveau pays, nouveaux paysages, nouvelles personnes : « Ce qui contribue à faire de cette aventure quelque chose d’incroyable, ce sont les rencontres », se souvient Maud. D’ailleurs, les trois amies se lient d’amitié avec l’équipe Ayala qui court pour le syndrome de Rett (maladie génétique rare se développant chez les très jeunes enfants et provoquant un handicap mental et des atteintes motrices sévères). « Dès le premier jour elles étaient devant nous au classement. Nous les avions repérées car elles portaient de hautes chaussettes violettes, aux couleurs de leur association. Elles avaient l’air très sympa. Pour s’amuser, nous voulions les rattraper. Au final, elles sont arrivées juste derrière nous, à la 15ème place. Le dernier jour, elles nous ont offert leurs chaussettes. On espère se retrouver sur une autre course en France », se remémore Maud.

Depuis leur retour, les trois coéquipières fourmillent d’idées et s’imaginent déjà créer leur propre raid. Le nom ? « Avec ou sans nichons ».  

raid-amazones-vietnam-rosemagazine-roseupassociation-07

Chloé Cenard


{{ config.mag.team }}

Emilie Groyer

Docteur en biologie, journaliste scientifique et rédactrice en chef du site web de Rose magazine

Activité physiqueInterviews d'experts

Ça m’énerve ! : « L’activité physique doit être remboursée ! »

Le Dr Alexandre Feltz est pionnier du sport-santé. Il milite pour un accès égalitaire à l'activité physique adaptée et à sa prise en charge par l'assurance maladie.

12 juillet 2024

Activité physiqueTémoignages

Mon « sport-thérapie » : le CrossFit par Sandie

Avant le diagnostic de son cancer, cette jeune femme de 33 ans pratiquait déjà assidûment le CrossFit depuis plus de 2 ans. Avec la maladie pas question de laisser tomber ! Son sport lui a permis de garder un lien social. Un atout précieux pour mieux vivre la maladie.

Activité physiqueTémoignages

Mon « sport-thérapie » : le rugby par Anne-Lise

Son premier cancer du sein, il y a 12 ans, avait déclenché chez cette montpelliéraine un besoin vital de faire du sport. Course à pied, handball… Aujourd’hui en récidive métastatique, elle s’est mise au rugby-santé. Une discipline où elle se sent portée par la force du collectif.

Activité physiqueTémoignages

Mon « sport-thérapie » : le marathon par Anaïs Quemener

Aide-soignante et marathonienne de haut niveau, Anaïs Quemener, 33 ans, vit pour la course à pied depuis l’enfance. Touchée à l’âge de 24 ans par un cancer, elle a trouvé dans son sport un formidable allié pour récupérer plus vite, voir plus loin que la maladie et vivre plus fort.

{{ config.event.all }}

Paris

Activité physiqueAtelier

Activité Physique Adaptée : spéciale cancer métastatique

15 juillet 2024 • 13h00 - 14h30

L’activité physique peut être proposée de manière bénéfique à toute personne atteinte de cancer, qu’elle soit en cours de traitement ou après traitement.

Paris

Activité physiqueAtelier

Marche nordique

15 juillet 2024 • 15h00 - 17h00

Un kilomètre à pied, ça use, ça use ! Un kilomètre à pied, ça use les souliers …Et ça oxygène le corps et l’esprit également ! Proposé par Béatrice, coach sportive, la marche nordique fait travailler d’une façon naturelle 85% des muscles. La technique relativement simple se pratique à l’aide de deux bâtons et permet : un renforcement global du corps, l’amélioration du système cardiovasculaire, une dépense énergétique équivalente à un footing de faible allure tout en allégeant le travail sur les articulations. Sa pratique en extérieur vous offre un bol d'air, pendant et après vos traitements.

En ligne

Activité physiqueAtelier

Atelier Yoga

15 juillet 2024 • 16h00 - 17h00

Venez comme vous êtes ! Laissez vous guider par les Flow de Sabrina, notre professeur de yoga. C'est avec douceur, humour et simplicité que je me fais une joie de vous faire découvrir cette.pratique inclusive, un chemin d'exploration de soi, du corps et des sensations, au travers de postures douces et dynamiques, de respiration et de relaxation. Ici, ce n'est pas à vous de vous adapter au yoga, c'est le yoga qui s'adapte à vous.

Paris

Atelier

Réflexologie combinée : Gestion de la digestion

15 juillet 2024 • 17h30 - 18h30

La réflexologie est un soin issu de la médecine traditionnelle chinoise qui repose sur la stimulation de zones réflexes présentes sur le corps. En favorisant votre bien-être, ce soin peut vous aider à mieux supporter certains effets secondaires du cancer et des traitements. Anne-Laure, réflexologue, vous montrera sur quels points appuyer selon l’effet recherché. Thème abordé aujourd'hui : Réflexologie combinée : Gestion du sommeil Si vous n'êtes jamais venu à la Maison RoseUp Paris, merci de prendre rendez-vous pour effectuer votre entretien de première rencontre auprès de notre équipe avant toute inscription à un atelier.