Comment retrouver de beaux sourcils

Chimio oblige, les sourcils accompagnent souvent les cheveux et les cils dans leur chute. Comment les recréer sans avoir l'air du Docteur Spock...

Beaux sourcils

Que vous les ayez tous ou en partie perdus, ou qu’ils soient en phase de repousse, vos sourcils doivent vous mobiliser ! Car même s’il vous en reste un peu, ils sont souvent si pâlichons qu’ils paraissent encore moins fournis. Heureusement pour celles d’entre vous qui ne s’en sont jamais préoccupées, le maquillage du sourcil est de plus en plus tendance. Moralité : de nombreuses marques ont développé des produits adaptés et performants, qui vont vous simplifier le travail.

De beaux sourcils grâce à la teinture permanente ou dermopigmentation

C’est une bonne méthode de substitution pour quelques mois, le temps que les sourcils repoussent. Effectuée dès que les sourcils commencent à tomber, dans des salons spécialisés ou parfois au sein de centres de traitement par des socioesthéticiennes, la dermopigmentation est une sorte de tatouage. Mais, comme le précise Joss Devilleneuve, créatrice des Ateliers du sourcil, « il faut savoir que les premières séances de chimiothérapie ont tendance à atténuer la teinte de la dermopigmentation. Nous appliquons donc à ces clientes une couleur taupe universelle, qui va aux blondes comme aux brunes, et leur proposons de venir faire des retouches après quelques semaines. » Comptez environ 200 euros le package (avec souvent des tarifs préférentiels, comme à l’Atelier du sourcil).

Des techniques pour apprendre comment redessiner ses sourcils

Pour Jennifer Wahbe, spécialiste du sourcil chez Benefit : « Il faut absolument choisir un kit ou un produit qui contient une cire et une poudre afin de créer un effet de matière. Car lorsqu’il n’y a plus de poils ou très peu, le crayon n’a rien sur quoi « accrocher ». Du coup, il ne tient pas. »

Redessiner ses sourcils avec pochoir. Si le maquillage permanent vous effraie ou ne vous tente pas, sachez qu’il existe des kits pour recréer un sourcil et que certains sont même proposés avec des pochoirs, pratiques pour guider et tracer des arcades fines ou épaisses, en tout cas naturelles. Le pochoir est dessiné de façon à couvrir la zone totale du sourcil et vous aide à mieux brosser.

Redessiner ses sourcils sans pochoir. Première étape : déterminer trois points de repère sur l’arcade sourcilière. Un crayon à déplacer devant le visage vous aidera à les visualiser.
1. Le point de départ : placez le crayon verticalement, suivant un axe partant de l’aile du nez et rejoignant le coin interne de l’œil. C’est dans le prolongement de cette ligne que doit commencer le sourcil.
2. L’arc : en regardant droit devant vous, orientez le crayon vers le bord extérieur de l’iris. Faites un point dans le prolongement, à l’endroit le plus haut de l’arcade.
3. La fin du sourcil : pointez maintenant le crayon vers le coin externe de l’œil, et faites un point pour marquer la fin du sourcil. Très important : pour éviter l’œil tombant, la fin du sourcil ne doit pas être plus basse que son début.Reliez les points du début, du milieu et de la fin par des lignes droites. Par-dessus, redessinez l’arcade avec l’aplat d’un pinceau biseauté trempé dans la cire puis finissez par la poudre avec le même aplat.

L’erreur à ne pas commettre : nettoyer les contours au Coton-Tige. Le tracé du sourcil deviendrait trop net et artificiel.

Quelle teinte choisir  pour dessiner ses sourcils ?

Si vous portez une perruque, harmonisez vos sourcils à la teinte de celle-ci. Sinon, choisissez une nuance plus claire que celle de votre teinte de cheveux habituelle, ou un ton neutre. « Cela permet de moduler la couleur en mettant plus ou moins de produit, du plus clair au taupe plus foncé, explique Jennifer Wahbé. Et ce d’autant plus que les femmes doivent se réhabituer à avoir un sourcil et ne pas avoir l’impression qu’on ne voit plus que ça dans leur visage. »

Retrouver de beaux sourcils : infos pratiques

Où prendre des cours ? Les bars à sourcils dans les Sephora et dans leur boutique parisienne ; dans les kiosques de l’Atelier du sourcil ; dans les centres Le Boudoir du regard

Sophie Goldfarb