Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Une étude suggère l’intérêt du venin d’abeilles en cancérologie

{{ config.mag.article.published }} 14 septembre 2020

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}
Le venin d’abeille contient une substance anticancéreuse

Un composant contenu dans le venin d’abeilles pourrait être utilisé pour donner naissance à un traitement novateur des cancers du sein triple négatif ou HER-2, suggère une étude australienne. Des résultats encourageants, mais qui nécessitent encore des travaux complémentaires avant d’éventuelles retombées thérapeutiques.

{{ config.mag.article.warning }}

Le venin d’abeilles a la capacité de détruire sélectivement certaines
cellules cancéreuses, selon des tests in vitro menés par une équipe de
chercheurs australiens. Les scientifiques, qui ont publié les résultats de
leurs travaux dans la revue scientifique Nature Precision Oncology, ont
testé l’impact du venin d’abeille et celui de l’un de ses composants, la
melittine, sur différentes lignées cellulaires, tumorales ou non. C’est sur
les lignées cellulaires dérivées de cancers du sein particulièrement
agressifs, appartenant à un type soit triple négatif soit HER-2 que
l’action de ces substances s’est avérée la plus marquée, les cellules saines
y étant, elles, nettement moins sensibles.

Cette spécificité est liée, suggèrent les scientifiques, à la surexpression
de certains récepteurs à la surface des cellules tumorales dans le cas des
cancers triple négatifs ou HER-2. Lorsqu’elle se fixe sur ces récepteurs,
la melittine génère en effet des trous dans la membrane des cellules,
provoquant leur mort. Le ciblage des cellules cancéreuses peut même être
accentué en modifiant légèrement la séquence d’acides aminés constituant la
mélittine afin qu’elle se fixe de manière encore plus performante aux
récepteurs membranaires, ont prouvé les scientifiques de l’université
d’Australie occidentale et du centre de recherche médicale Harry Perkins.

Des résultats prometteurs

Comme ils l’ont d’autre part vérifié in vitro et in vivo, chez la souris,
l’association de venin d’abeille ou de melittine à un agent anticancéreux
couramment utilisé en chimiothérapie, le docétaxel, augmente
significativement l’efficacité de ce dernier. Ces travaux semblent indiquer
que l’efficacité des agents cytotoxiques pourrait être améliorée par la
melittine, ou que l’utilisation de cette dernière pourrait permettre d’en
utiliser des doses inférieures pour une efficacité similaire.

« Ces résultats encourageants sont porteurs d’espoir », salue le Dr Mahasta
Sagatchian, oncologue spécialiste du cancer du sein à l’hôpital américain
de Neuilly. « Pour autant, ils nécessitent de plus amples investigations,
notamment pour écarter le risque de toxicité pour les humains. Il faudra
environ une dizaine d’années avant d’éventuelles applications
thérapeutiques. Je voudrais donc avertir les patients : restez prudents
face à d’éventuels charlatans qui voudraient s’appuyer sur ces résultats
préliminaires pour commercialiser des produits « naturels » pouvant en
réalité être dangereux », avertit-elle.

 


{{ config.mag.team }}

Muriel De Vericourt

Journaliste scientifique

Recherche et essais cliniquesC'est quoi la différence

Essais cliniques. Phases 1, 2, 3, c’est quoi la différence ?

Les essais cliniques permettent de déterminer l’efficacité et la toxicité d’un médicament. Cette évaluation comporte 3 phases. Quelles sont leurs différences dans le cadre du cancer ? On vous explique.

12 avril 2024

02:05

VaccinothérapieTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – La vaccinothérapie, késako ?

La vaccinothérapie fait partie de ce qu’on appelle les immunothérapies : ces nouveaux traitements dont le but est de stimuler notre organisme pour qu’il lutte par lui-même contre le cancer. Comment ça marche ? On vous explique tout.

8 mars 2024

01:00

Symptômes et diagnosticTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – La radiologie interventionnelle, késako ?

Aujourd’hui, on vous dit tout sur cette technologie de pointe qu’est la radiologie interventionnelle. Ça sert à quoi ? Comment ça marche ? Quels sont ses avantages ? Le Dr RoseUp, incarné par le Dr Kierzek, vous explique tout.

9 février 2024

01:53

ImmunothérapiesTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – L’immunothérapie, késako ?

L'immunothérapie a révolutionné la lutte contre le cancer. Son but principal est d’aider le corps du patient à lutter par lui-même contre la maladie, en stimulant son système immunitaire. Comment ça marche ? Qui est concerné ? Le Dr RoseUp, incarné par le Dr Kierzek, vous explique tout.

26 janvier 2024

{{ config.event.all }}

En ligne

Activité physiqueAtelier

Atelier Pratique Kiné : Les routines de renforcement musculaire

17 avril 202411h30 - 12h30

Vous êtes fatiguée au quotidien ? A cause des traitements et parce que vous pouvez moins bouger, vos muscles ont fondu et vous souhaitez y remédier ? Lors de cet atelier en petit groupe de mise en pratique, Jocelyne Rolland, kinésithérapeute et fondatrice des méthodes Rose Pilates et Avirose, vous montrera une routine simple à mettre en place pour vous remobiliser en douceur et lutter contre la fonte musculaire.

En ligne

Activité physiqueAtelier

Atelier Pratique Kiné : Les routines de renforcement musculaire

17 avril 202410h30 - 11h30

Vous êtes fatiguée au quotidien ? A cause des traitements et parce que vous pouvez moins bouger, vos muscles ont fondu et vous souhaitez y remédier ? Lors de cet atelier en petit groupe de mise en pratique, Jocelyne Rolland, kinésithérapeute et fondatrice des méthodes Rose Pilates et Avirose, vous montrera une routine simple à mettre en place pour vous remobiliser en douceur et lutter contre la fonte musculaire.

En ligne

Activité physiqueConférence

Webinaire Kiné – Limiter la fonte musculaire

3 avril 202411h00 - 12h00

Saviez-vous que la kinésithérapie peut vous aider à remobiliser votre corps en douceur pendant et après les traitements de votre cancer ? Lors de ce webinaire, Jocelyne Rolland, kinésithérapeute et fondatrice des méthodes Rose Pilates et Avirose, vous expliquera comment limiter la fonte musculaire et ainsi mieux gérer certains effets secondaires comme la fatigue, le lymphœdème ou encore la prise de poids.

Bordeaux

TraitementsAtelier

ETP* pendant les traitements – Le rôle des soins support ?

20 mars 202414h00 - 15h00

Le Dr Ivan Krakowski, oncologue, vous présentera le rôle des soins supports et vous expliquera comment ils peuvent vous soulager durant les traitements.