Accueil Thème Cancer du sein

Tous nos contenus sur le thème : cancer du sein

En phase métastatique, quand les cellules tumorales quittent la poitrine pour coloniser d'autres organes, le cancer du sein est à ce jour incurable. Mais les progrès de la médecine fournissent néanmoins de l'espoir, en le transformant en maladie chronique. Enquête et témoignages.

Cap sur la vie

Avant son cancer du sein métastatique, jamais Louise n’aurait imaginé passer des mois entiers en mer. Elle qui ne savait pas nager…
A l'heure des nanotechnologies, l’idée prête à sourire… Pourtant, Thor, malinois éduqué par les experts cynophiles a prouvé sa capacité à détecte des cancers du sein !
En 2012, le cancer du sein de Catherine Barre-Gascoin a récidivé pour la seconde fois, avec des métastases. Depuis, la jeune femme enchaîne les traitements, qui sont sans cesse à réadapter.
La chimio, c'est parfois inutile. Voire même toxique. Voilà ce qu’il vaut mieux vérifier avant d’entamer le traitement.
Chaque année, 20 000 Françaises atteintes d’un cancer du sein subissent une mastectomie(1). Or, seules 25 % d’entre elles optent pour la chirurgie reconstructrice. Rencontre avec ces femmes qui ont dit non…
A-t-on les mêmes chances de survie et la même qualité de soins en chirurgie du cancer sur tout le territoire ? Non. Ce n’est hélas pas une nouveauté.
A la fin du premier épisode, nous avions laissé Cécilia, amazone, dans l'attente des résultats des tests de prédisposition au cancer du sein qui détermineraient si, oui ou non, elle devait se faire opérer de son second sein avant d'envisager la reconstruction. Dans ce nouvel épisode, Cécilia est enfin fixée.
Parce que la moitié des femmes de 50 à 74 ans invitées à se faire dépister ne le font finalement pas, MyPebs, une grande étude européenne, s’apprête à évaluer un programme alternatif de dépistage, fondé sur le risque de chacune de développer un cancer du sein dans les 5 ans à venir. 85000 volontaires vont être recrutées à partir du 1er décembre. Dont 20000 en France.
Les études sur les liens entre travail nocturne et développement du cancer du sein se multiplient. Les risques, longtemps occultés, sont mieux définis. Et s’il s’agissait du scandale sanitaire de demain ?