Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer sport adapté au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

THE guide pour partir en vacances, malgré vos traitements !

{{ config.mag.article.published }} 3 juillet 2017

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Changer d’air, souffler, s’accorder une petite pause… Vous en rêvez ? Bonne nouvelle : à condition d’être bien préparé et adapté, un petit voyage est tout à fait envisageable, et ce, malgré vos traitements. Suivez le guide.

{{ config.mag.article.warning }}

Première condition : en parler suffisamment tôt à votre oncologue

N’ayez pas peur d’évoquer ce sujet, lui aussi va programmer ses vacances ! En fonction de votre protocole, et si votre état de santé le permet, il vous indiquera comment gérer vos séances de chimio ou de radiothérapie. Il est possible de les décaler, voire de les programmer dans un autre établissement que le vôtre, sur votre lieu de vacances, à condition de s’y prendre à l’avance et que votre équipe fasse les demandes nécessaires auprès des établissements sur place. Indispensable dans ce cas, la transmission de votre dossier médical.

Deuxième condition : faites une check-list !

Avant de partir, vérifiez vos ordonnances et votre stock de médicaments (assurez-vous d’en avoir suffisamment pour votre séjour. Comptez large, on n’est jamais à l’abri d’une perte ou d’un vol). Glisser vos ordonnances, carte vitale et attestation de mutuelle dans une pochette à part

– Demandez à votre médecin d’établir un certificat attestant de votre état de santé et de la nécessité d’emporter vos médicaments à l’étranger

Si vous êtes en arrêt maladie, pensez à demander l’accord préalable de votre médecin traitant pour un séjour « hors département » et n’oubliez pas d’en informer votre centre de sécurité sociale, afin d’éviter une rupture dans la prise en charge de vos soins et l’exposition à un contrôle de votre employeur si vous êtes en arrêt maladie.

Si vous voyagez dans un pays européen, demander une carte Européenne d’Assurance maladie. Disponible sur simple demande par téléphone ou par courrier, elle peut aussi être retirée au guichet de votre centre de Sécurité Sociale (prévoir en moyenne 4 à 5 semaines de délai).

– Pensez à protéger vos médicaments de la chaleur et de l’humidité, en les plaçant par exemple dans un sac isotherme. Si vous voyagez en avion, gardez-les dans votre bagage à main

Pour partir l’esprit tranquille, renseignez-vous sur les structures médicales proches de votre lieu de vacances. Bon à savoir au cas où, les ambassades peuvent également fournir une liste de médecins. Et surtout, n’oubliez pas de vous protéger du soleil, car la chimiothérapie sensibilise votre peau.

Troisième condition : protégez-vous du soleil !

Sous l’action des UV, la moindre négligence ne pardonne pas ! Vos épidermes sensibilisés méritent une protection optimale car, rappelons-le, la rencontre entre les rayons lumineux et votre médication engendre une inévitable photosensibilité. Munie d’une crème solaire indice 50+, veillez à recouvrir généreusement la moindre parcelle de son corps, même pour un simple déjeuner en terrasse, sans oublier de renouveler l’application et de vous hydrater. C’est le moment de sortir casquettes anti-UV, chapeaux à larges bords, lunettes de soleil, spray thermal et éventail ! Passez un bel été !

 


{{ config.mag.team }}

Céline Dufranc

Journaliste

39:00

Problèmes de peau et d'ongles {{ config.replay.label }}

Replay Webinaire socio-esthétique – Protéger sa peau du soleil

Photosensibilité, dermites, brûlures... Le soleil est l’ennemi des femmes en traitement. Lors de ce webinaire, Sandra Branger, socio-esthéticienne à la Maison RoseUp Bordeaux, vous montre comment vous en protéger, de la tête au pieds !

2 juin 2022

Conseils

Hâlez sans crainte

Bronzer : oui, brûler : non ! Contre les UV, il y a des gestes barrières à respecter et à appliquer bien avant de s'exposer. Trois, deux, un, le compte à rebours est lancé !

2 juin 2021

Reconstruction mammaireTémoignages

Capucine, le sein brûlé au 3ème degré à cause de sa prothèse

S'exposer au soleil avec un maillot de bain foncé après une reconstruction par prothèse peut se transformer en expérience cuisante : Capucine s'est retrouvée avec un sein brûlé au 3éme degré, en ne s'exposant que deux heures. Et risque de devoir se faire ré-opérer....

Vêtements adaptésSélection

Des vêtements anti-UV qui protègent du soleil avec style

La marque Miel Melba, co-créée par une ancienne malade de cancer, propose des vêtements anti-UV esthétiques et confortables. Pour protéger sa peau sans céder sur l'élégance.

3 juillet 2019