Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Hâlez sans crainte

{{ config.mag.article.published }} 2 juin 2021

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Bronzer : oui, brûler : non ! Contre les UV, il y a des gestes barrières à respecter et à appliquer bien avant de s'exposer. Trois, deux, un, le compte à rebours est lancé !

{{ config.mag.article.warning }}

J -3 mois : boostez votre mélanine

Après être restée confinée tout l’hiver, votre peau a besoin de se préparer au retour du soleil. Alors, pour stimuler votre mélanine – pigment qui vous protège des rayons ultraviolets, lesquels accélèrent le vieillissement et augmentent le risque de cancer de la peau –, misez sur les fruits et légumes riches en bêtacarotène. D’abord, ceux qui vont du rouge à l’orangé : carottes, poivrons rouges, abricots, tomates, melons. Mais aussi les verts, notamment les brocolis, choux, épinards… Et complétez généreusement avec des vitamines A (que l’on trouve dans les oeufs, le beurre, ou les poissons gras types maquereaux ou sardines), C (dans les kiwis et les agrumes – pas de pamplemousse si vous êtes en chimiothérapie) et E (dans les huiles d’olive, de noix…). Indispensable également : le sélénium. Cet antioxydant qui lutte contre les radicaux libres générés par les UV est naturellement présent par exemple dans les crustacés, l’ail, les céréales complètes.

J -2 mois : faites peau neuve

C’est le moment de faire un gommage du corps, à répéter une à deux fois par mois. Et surtout de respecter la règle des trois : hydrater, hydrater et hydrater ! Avec un baume ou un lait onctueux après la douche. Plus votre peau sera nourrie, mieux elle résistera à l’exposition solaire le jour J.

J -1 mois : sortez protégée

Certains médicaments sont susceptibles de provoquer des réactions cutanées (allergies, coup de soleil intense…). Pour limiter le risque de photosensibilisation, demandez conseil à votre oncologue avant de vous exposer. Si vous avez son accord, allez-y progressivement, en commençant par dix à quinze minutes par jour, et en appliquant au préalable une crème solaire SPF 50+ adaptée à votre type de peau sur votre visage et sur les zones découvertes de votre corps. N’oubliez pas le crâne, la paume des mains, l’arrière des oreilles, la nuque, le cou, les lèvres… Glissez un tube de crème dans votre sac pour être toujours pourvue, si vous lisez dans un parc ou derrière une vitre ! Si cette dernière arrête les UVB, responsables des coups de soleil, elle laisse passer les UVA, qui altèrent la couche profonde du derme et provoquent les cancers de la peau.

JOUR J : appliquez les gestes barrières

S’il n’est pas recommandé de lézarder à la plage, il n’est pas non plus interdit d’y aller, à condition de : > Sortir avec sa panoplie anti-UV : chapeau, lunettes noires, casquette, foulard, bien sûr, mais aussi un vêtement anti-UV UPF 50+ (traitement de la fibre au dioxyde de titane) ou, à défaut, un T-shirt bien couvrant, ou un paréo. Pour apprendre à nouer celui-ci, voyez les tutoriels malins de Laurette à : youtube.com/c/Laurettemode > Faire bronzette avec le bon maillot. Si vous avez fait une reconstruction avec prothèse mammaire, ne portez pas de maillot de bain de couleur noire ou foncée au soleil. En 2020, sur notre site, à rose-up.fr, une alerte avait été lancée à la suite de témoignages de femmes brûlées à la poitrine. « Les couleurs sombres absorbent les infrarouges du soleil et stockent la chaleur : c’est l’effet loupe », précise le Dr Isabelle Sarfati, chirurgienne à l’Institut du sein. « Vous risquez des brûlures sévères, sans pouvoir le sentir. » > Remettre du produit solaire toutes les deux heures et à chaque fois que vous vous séchez, après le bain ou une activité physique. Enfin, de 11 heures à 16 heures, restez à l’ombre !

J +1 : réparez votre peau

Pour apaiser, limiter et réparer les dommages causés par les UV, usez et abusez de produits ultra-hydratants. Sur un épiderme échauffé, mieux vaut choisir une formule sans parfum, afin de ne pas accentuer l’inflammation et d’éviter une allergie. Rafraîchissez-vous régulièrement le visage avec une eau gorgée de minéraux, d’oligo-éléments apaisants et protecteurs. Sandra Branger, socio-esthéticienne à la Maison Rose de Bordeaux, conseille de masser la peau avec un mélange fait maison de deux ingrédients : du gel d’aloe vera et de l’huile d’amande douce.

BON À SAVOIR

  • Gare à la lumière bleue. De récents travaux scientifiques pointent l’impact nocif de la lumière bleue, à haute énergie visible, émise par le soleil sur nos cellules cutanées. Pour s’en protéger, le laboratoire Pierre Fabre a mis au point le Triasorb, premier filtre organique capable d’absorber cette lumière bleue. À retrouver dans sa gamme Avène Intense Protect 50+, 18,90 € le flacon de 150 ml.
  • Attention aux mentions « étanche » et « résistant à l’eau » figurant sur les produits solaires : la première indique que le produit gardera 70 % de sa capacité de filtration après quatre bains d’environ vingt minutes, la seconde vaut pour seulement deux bains.
  • Fuyez le bronzage artificiel (cabines UV), préférez l’autobronzant ! Mais souvenez-vous que l’autobronzant ne protège pas des UV. Pour un résultat très naturel, mélangez trois gouttes de liquide « bronzant » à votre crème hydratante (Addition, concentré éclat visage, Clarins, 28 € les 15 ml). Si vous préférez une formule prête à l’emploi : lotion autobronzante hydratante Lavera, 15 € les 150 ml.
  • Prenez garde aux parfums ou déodorants, qui peuvent causer une photoallergie de la peau (demandez conseil à votre pharmacien). >
  • Buvez régulièrement. Inspirez-vous de nos recettes à siroter tout l’été [voir p. 140].

 

Retrouvez cet article dans Rose magazine (Numéro 20, p.125)


{{ config.mag.team }}

Céline Dufranc

Journaliste

39:00

Problèmes de peau et d'ongles {{ config.replay.label }}

Replay Webinaire socio-esthétique – Protéger sa peau du soleil

Photosensibilité, dermites, brûlures... Le soleil est l’ennemi des femmes en traitement. Lors de ce webinaire, Sandra Branger, socio-esthéticienne à la Maison RoseUp Bordeaux, vous montre comment vous en protéger, de la tête au pieds !

2 juin 2022

Reconstruction mammaireTémoignages

Capucine, le sein brûlé au 3ème degré à cause de sa prothèse

S'exposer au soleil avec un maillot de bain foncé après une reconstruction par prothèse peut se transformer en expérience cuisante : Capucine s'est retrouvée avec un sein brûlé au 3éme degré, en ne s'exposant que deux heures. Et risque de devoir se faire ré-opérer....

Vêtements adaptésSélection

Des vêtements anti-UV qui protègent du soleil avec style

La marque Miel Melba, co-créée par une ancienne malade de cancer, propose des vêtements anti-UV esthétiques et confortables. Pour protéger sa peau sans céder sur l'élégance.

3 juillet 2019

Facteurs de risque et préventionEnquêtes

Les cabines UV augmentent les risques de cancer de la peau

Alors que les professionnels des cabines de bronzage assurent que ces dispositifs ne sont pas dangereux pour la santé, les experts sont unanimes : les cabines de bronzage multiplient par deux les risques de cancer cutané.

10 octobre 2018

{{ config.event.all }}

Paris

Bien-être et évasionAtelier

Socio-esthétique – Prévention solaire (avant et pendant les traitements)

10 juillet 2024 • 10h00 - 11h30

Photosensibilité, dermites, brûlures... Le soleil est l’ennemi des femmes en traitement. Lors de cet atelier, Prescilia Wrobel , notre socio-esthéticienne, vous expliquera comment vous en protéger, de la tête au pieds !