Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer sport adapté au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

« À Lyon, un petit parfum de Guyane »

{{ config.mag.article.published }} 24 octobre 2018

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Témoignage de Patricia, soignée au centre Léon-Bérard à Lyon pour mastectomie et radiothérapie, qui a rencontré soutien et solidarité entre patientes

{{ config.mag.article.warning }}

J’ai appris que j’avais un cancer du sein à l’automne 2017 et j’ai commencé par de la chimiothérapie à l’hôpital de Cayenne. Mais c’est le seul traitement disponible en Guyane. Pour la mastectomie et la radiothérapie, je suis donc allée au centre Léon-Bérard, à Lyon.

Sur place, j’ai été hébergée dans un appartement thérapeutique, tout près du centre, qui accueille aussi de nombreux patients guyanais dans une unité spéciale, le service Papillon. J’y ai donc retrouvé des femmes de « chez moi ». Un précieux soutien. Ensemble, on formait une petite famille ! On arrivait à blaguer, à rigoler, 
à se remonter mutuellement 
le moral.

Autour 
de nous aussi, la solidarité était très forte. Je pense par exemple à une dame guyanaise, Éliane, proche de la retraite, qui vit à Lyon. Elle avait découvert le service Papillon en rendant un jour visite à la fille d’une amie. Depuis, elle vient deux ou trois fois par semaine apporter des plats créoles. Sa cousine aussi est venue nous voir un jour avec 
du poisson frit à la banane. C’était un peu comme si elles nous apportaient 
un petit parfum de Guyane à l’hôpital !

Sinon, j’ai aussi 
eu la chance de recevoir la visite de mon fils de 23 ans, qui vit dans la Sarthe, et de ma fille de 26 ans, installée en Asie. En 
revanche, certaines jeunes mamans avaient laissé leurs enfants en Guyane. Alors forcément, de temps en temps, elles craquaient. On leur disait que la priorité, y compris pour eux, c’était qu’elles se soignent. Et qu’elles 
reviennent en 
pleine forme.

Patricia Léandry, 49 ans


{{ config.mag.team }}

La rédaction de Rose magazine

Tristesse et dépressionActualité

ASCO 2024 – Détecter précocement les signes de dépression post-cancer

Identifier les femmes susceptibles de développer une dépression après un cancer du sein et ce, dès leur diagnostic, c’était l’objectif des travaux présentés cette année au congrès international de cancérologie de l’ASCO par le Dr Antonio Di Meglio. Il les décrypte pour nous.

14 juin 2024

60:00

Reconstruction mammaire {{ config.replay.label }}

Replay Webinaire médical – Tout savoir sur la reconstruction de l’aréole et du mamelon

Après une mastectomie, voir son mamelon et son aréole "redessinés" constitue souvent la touche finale à un (long…) parcours de reconstruction. Le Dr Benoit Couturaud, chirurgien plasticien et cancérologue à l'institut Curie, et Laurence Malzard, tatoueuse, fondatrice de Dermaréole et ancienne patiente, vous montreront les options qu'offrent la chirurgie et le tatouage.

7 juin 2024

21:38

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Aurélie : « J’ai compris ce que c’était que d’être aimée à ce moment-là »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire d’Aurélie. C’est au cours d’un examen gynécologique de routine qu’on lui découvre des masses au niveau de l’utérus. Une mauvaise nouvelle qui tombe d’autant plus mal, qu’elle vient de rencontrer un homme charmant. Est-ce que cette annonce signera la fin de cette belle histoire ?

20 mai 2024

Vêtements adaptésBon plan

« J’ai imaginé Crabette comme un Vinted du cancer »

Le 31 octobre 2022, Delphine Vanier lançait crabette.fr, un site de vente en ligne d’accessoires d’occasion offrant la possibilité, aux personnes touchées par le cancer, de s’équiper à moindre coût. La quadra toulousaine nous raconte son parcours...

10 mai 2024

{{ config.event.all }}

Bordeaux

Bien-être et évasionTemps d'échange

Goûter mensuel

25 juillet 2024 • 15h00 - 16h30

Nous vous invitons à un goûter mensuel au sein de la Maison RoseUp de Bordeaux. Convivialité et bonne humeur sont au rendez vous pour ce temps de partage entre adhérentes.