Accueil Article Décryptages

Décryptages

La société française de colposcopie et de pathologie cervico-vaginale se bat contre les polémiques autour des vaccins contre les HPV, virus responsables notamment des cancers du col de l'utérus. Arguments scientifiques à l'appui, Jean Gondry, gynécologue obstétricien et président de la société savante, nous explique pourquoi il s'agit de "fake news".
Vous avez été nombreuses à nous poser vos questions sur les prothèses macrotexturées mises en cause dans le développement de lymphome anaplasique à grandes cellules par l’enquête « Implant Files ». Nous les avons transmises au service chirurgie plastique de l’hôpital Saint Joseph. Voici leurs réponses.
Saisi par une malade de cancer, le Comité éthique et cancer a rendu son avis sur l’interdiction du cannabis thérapeutique : aucun argument éthique ne justifie son interdiction. Il demande toutefois aux autorités de santé de diligenter des études scientifiques rigoureuses pour mieux encadrer son utilisation.

La proton-thérapie

Dispensée dans deux centres en France, cette radiothérapie permet d’atteindre la tumeur avec une très grande précision. Elle est surtout utilisée pour traiter les cancers de l’œil, et chez les enfants.
La chimio, c'est parfois inutile. Voire même toxique. Voilà ce qu’il vaut mieux vérifier avant d’entamer le traitement.
D’après un livret « d’information » distribué dans deux hôpitaux, les patients en chimiothérapie sont toxiques pour leur entourage. Il leur est donc recommandé de ne pas dormir avec leur conjoint, ni approcher des enfants ou des femmes enceintes. Effrayant. Mais sans aucun fondement scientifique. Desintox.
Après une mastectomie et une chirurgie réparatrice, voir son aréole redessinée apporte la touche finale au (long…) parcours de reconstruction. Mais quelle technique choisir ? Nos aides à la décision…

Les CAR-T cells

Les « Chimeric antigen receptor T cells » sont de nouvelles venues dans la famille des immunothérapies, ces traitements qui aident notre système immunitaire à combattre les cellules cancéreuses.
Pour préparer en toute sérénité votre retour au travail, un expert Malakoff Médéric, groupe de protection sociale, répond à vos questions.
Après ou pendant vos traitements, vous pouvez peut-être bénéficier d’un temps partiel thérapeutique (TPT). Mais attention : une telle « chance » se mérite… alors, un conseil : révisez un peu avant de vous lancer.