Accueil Article Décryptage

Décryptage

Maître Cazin avocat à la cour, spécialiste en droit du travail, répond à vos questions sur vos droits au travail, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Vous l’avez interrogé sur les dispositifs de protection des personnes vulnérables en cette période de reconfinement.
Le curcuma protègerait du cancer. Mythe ou réalité ? Le Dr Bruno Raynard, responsable du service Nutrition de Gustave Roussy, répond à cette question.
Le Pr Saghatchian, oncologue à Gustave Roussy et à l'hôpital américain de Paris, répond à vos questions sur le coronavirus. Aujourd'hui, Marylène, traitée pour un cancer du sein, se demande si sa fille risque de lui transmettre le virus en rentrant du collège.
Le Pr Saghatchian, oncologue à Gustave Roussy et à l'hôpital américain de Paris, répond à vos questions sur le coronavirus. Aujourd'hui, vous lui avez demandé si tous les malades de cancer sont à risque face au Covid.
La pandémie de Covid-19 a obligé à prioriser les soins, entrainant des retards importants dans le traitement des malades de cancer. Une étude vient de démontrer que ces reports, même s'ils ne sont que de quelques semaines, augmentent significativement les risques de décès chez les patients.
Dans la foulée du diagnostic, c'est tout un vocabulaire qu'il faut assimiler pour pouvoir échanger avec ses médecins. Le Docteur Mahasti Saghatchian, cancérologue spécialiste du cancer du sein, vous partage les clés pour mettre des mots sur les maux du cancer. Dix questions garanties 100% sans jargon !
Diagnostiquée souvent tardivement, avec un pronostic en général sévère, cette pathologie effraie. Mais la révolution thérapeutique est en marche, et la prise en charge des patients ne cesse de s’améliorer.
La Française Emmanuelle Charpentier a reçu aujourd'hui le Prix Nobel de chimie en récompense de ses travaux sur CRISPR-Cas9. Cette technique permet de découper et réparer des morceaux d’ADN: un espoir de guérison pour certains cancers en modifiant génétiquement les cellules des patients.
Le neurofeedback dynamique permettrait d'entraîner son cerveau à fonctionner de façon optimale et ce, sans rien faire. Cette méthode, inspirée du neurofeedback clinique qui commence à faire ses preuves dans les troubles de l'attention, fait son entrée en oncologie pour soulager anxiété, douleurs et insomnie. Sur quelle principe repose-t-elle ? Est-elle efficace ? On a enquêté.
Parce que leur cancer s'alimente des hormones sexuelles, la pilule est contre-indiquée pour les patientes touchées par un cancer hormonodépendant. Quelles options leur reste-t-il alors ? Une question sensible dont la réponse les engage pour toute la durée des traitements. Et bien au-delà.