Le bêtisier des p’tits

Découvrez le bêtisier des p'tits du Rose Magazine 7

Les enfants et le cancer RoseUp Association Face aux cancers osons la vie

« Je discute avec une amie de mes différents rendez-vous à Curie. Ma fille Jeanne (8 ans), qui nous écoute d’une oreille, intervient spontanément :
– Moi aussi, j’adore le poulet au Curry !
»
Céline R.-B.

« En voyant un monsieur qui n’avait pas beaucoup de cheveux, mon fils de 6 ans me dit :
– Il a un cancer du sein lui aussi, maman ?
»
Céline D.-I.

« Moi, nounou, j’ai tout compris. Ton sein, c’est comme une ampoule. On va te le retirer, et puis on va t’en mettre un autre. »
Christine P.

« Dis, maman, me lance un jour mon fils de 4 ans, quand tu seras morte et que papa aussi il sera mort, qu’est-ce qu’on mangera quand y aura plus rien dans le frigo ? »
Cécile F.

« Mon fils Noam, 3 ans, apercevant ma prothèse capillaire sur un support :
– Ah, t’arrives à les enlever, toi, tes cheveux ? 
»
Sylvie C.

« J’explique à mes enfants :
– Je vais être opérée, on va m’enlever un sein.
– Avec quoi ils vont le couper ?
demande mon fils de 8 ans »
Isabelle A.

« Je surprends Blanche (7 ans) et sa cousine en train de jouer avec mes affaires de toilette, normalement interdites aux enfants. Sa cousine :
Elle dit rien, ta mère, que tu lui prennes sa brosse à cheveux ?
Blanche :
– Elle s’en fout, elle a plus de cheveux ! »

Céline R.-B.

« J’avais fini ma chimio depuis peu et décidé d’arrêter de porter ma perruque, arborant une coupe extrêmement courte. J’appréhendais énormément la réaction de ma nièce Clémentine, 6 ans, qui ne comprenait pas qu’une femme ait les cheveux courts et ne jurait à l’époque que par Raiponce, l’héroïne Disney aux cheveux si longs. Elle m’a accueillie à la sortie de l’ascenseur, m’a regardée et m’a dit :
– Elle te va bien ta nouvelle coupure !’
»
Laure D.

« Un matin, mes enfants me rejoignent dans mon lit. Ma tête est nue. Blanche, ma fille de 7 ans, s’écrie : ‘
– Mais maman, tu n’as plus tes tout petits cheveux ?
En effet, la troisième chimio a eu raison de mon paillasson de quelques millimètres.
– Avant, t’étais un hérisson. Maintenant, t’es une taupe !
»
Céline R.-B.

« Pas trop sûre de ce que ses parents lui avaient expliqué, j’appréhendais de revoir mon petit neveu de 7 ans pour la première fois depuis que j’avais perdu mes cheveux.
– Oh Mathilde, t’as coupé tes cheveux ??
– Non, ils sont tombés.
– Ah, OK…
Quelques minutes plus tard, il rentre en trombe dans la cuisine en imitant les Sioux, et me dit :
– Je nous ai trouvé des supernoms de guerre !! Moi, Boulette Orange. Toi, Tata Raz-Boule !
Vous l’aurez deviné, il est très très roux !!
»
Françoise M.